PARTAGER

Cam Newton

New Orleans Saints (4-7) – Carolina Panthers (11-0) : 38-41

Du début à la fin, New Orleans aura posé des problèmes aux Panthers. Même s’il y a bien longtemps que le Superdome n’est plus le terrain de tous les dangers, les Saints ont bien failli faire tomber la seule équipe encore sans la moindre défaite cette saison. C’était sans compter, Cam Newton (28/41, 331 yards, 5 TDs, 1 INT et 10 courses pour 49 yards) qui a, une fois de plus, trouvé le moyen de gagner, tout simplement. Comme lors de cet ultime drive où les Panthers sont menés de quatre points. Le quarterback trouve la end-zone sur une passe pour la cinquième fois de la soirée et remet son équipe devant au score (38-41). 15 yards vers Jerricho Cotchery qui viennent cloturer une grande soirée pour Newton.

Pourtant le début de match avait de quoi lui enlever son désormais célébre sourire aux lévres. Un touchdown de 14 yards de Benjamin Watson (7-0) puis un fumble retourné dans la end-zone sur 31 yards par Stephone Anthony (14-0) et le match ne pouvait pas plus mal commencer. Mais le quarterback n’a pas renoncé même pas après une interception lancée dans le premier quart temps. Il a perséveré et, entre courses, read-option et longue passes, a réussi à remettre son équipe à hauteur à la mi-temps. Une passe vers Mike Tolbert pour un touchdown de 12 yards (14-7) et une course de Jonathan Stewart sur 5 yards (14-13). Les Saints arrivent toutefois à la pause avec une avance de trois points à la faveur du contre réalisé sur « l’extra-point ». C’est d’ailleurs Anthony, encore lui, qui le retourne jusqu’à la end-zone pour offrir deux points de plus à son équipe (16-13).

Cam Newton MVP ?

La deuxième mi-temps est un véritable feu d’artifice. Les deux équipes se répondent coups pour coups. Les Panthers vont inscrire quatre touchdowns en seconde période. Tous l’oeuvre de Cam Newton. Une passe de 13 yards vers Ted Ginn, de 13 yards vers Devin Funchess, de 45 yards de nouveau vers Ted Ginn et enfin de 15 yards vers Cotchery. Le quarterback fait plevoir les touchdowns sur la Nouvelle-Orléans. En face, Drew Brees (24/42, 282 yards, 3 TDs, 1 INT) n’est pas en reste.

Sans le moindre touchdown la semaine dernière, il en lance deux après la pause. Là aussi, le lanceur n’hésite pas à regarder loin au fond du terrain. Ce qui donne un touchdown de 54 yards de Brandin Cooks (6 réceptions, 104 yards) et un de 24 yards pour Brandon Coleman. Mark Ingram ajoute aussi sa contribution au sol avec une course de 9 yards qui finit dans la end-zone en toute fin de match et qui donne à ce moment-là une avance de quatre points aux locaux à quelques minutes de la fin.

Mais voilà, en face il y a un joueur qui marche sur l’eau en ce moment et qui refuse de perdre. D’ailleurs, avec la nouvelle défaite des Patriots et un Tom Brady emprunté face aux Eagles, Cam Newton semble se détacher pour le titre de MVP. En tout cas, les Panthers se régalent et même quand la défense n’est pas aussi dominante, ils trouvent des solutions. Douzième victoire de rang et une la tête de la division assurée après la défaite d’Atlanta.

PARTAGER