PARTAGER

Jason_Pierre_Paul_17092015

La saison de Jason Pierre-Paul a débuté il y a peu à cause d’une amputation de son index droit à cause d’un feu d’artifice lors de la fête nationale américaine du 4 juillet 2015.

Avec Steve Serby du New York Post, il est revenu sur ce tragique incident et sur les conséquences qu’il y aurait pu avoir.

JPP explique n’avoir ressenti aucune douleur particulière et avoir filé directement aux urgences, tout en concédant qu’il a perdu beaucoup de sang.

« Q : Et quand vous êtes arrivé à l’hôpital, vous êtes allé dans la salle des urgences?

 

JPP : Oui, puis je me suis évanoui.

Q : Vous vous êtes évanoui?

JPP : Oui. J’ai juste dit au docteur de ne pas couper ma main puis je me suis évanoui.

Q : Combien de temps vous êtes resté évanoui?

JPP : Probablement deux jours. J’ai à moitié conscient pendant deux jours.

Q : Pourquoi dîtes vous au docteur de ne pas couper votre main?

JPP : C’est facile d’aller au plus court. J’étais sûr que ma main… Je pourrais dire qu’elle était sévèrement endommagée o, mais je savais que ce n’était pas si grave, que je pouvais encore jouer au football.

Q : Quand vous dîtes au docteur de ne pas couper la main, vous parlez de la main entière?

JPP : Oui.

Q : Vous aviez peur qu’il coupe la main entière?

JPP : Oui. Même les docteurs y pensaient. Ils disaient : « Oui, nous allons devoir couper sa main entière », et vous savez…

Q : Avant que vous vous évanouissez, c’est ce que vous avez entendu de leur part?

JPP : Oui. « Je ne pense pas que nous pourrons la sauver. » Je savais que ce n’était pas le meilleur hôpital où j’étais.

Finalement, la main de Pierre-Paul est toujours là, même s’il lui manque désormais un doigt et demi. Depuis son retour, il a joué quatre matches mais n’a pas encore réussi le moindre sack.

PARTAGER