PARTAGER

mathieu-adrian-peterson

Il reste 1 minute 28 à jouer lorsque Carson Palmer (25/35, 310 yards, 2 touchdowns) place son équipe en position de marquer un field goal. Grâce à Chandler Catanzaro, Arizona reprend l’avantage (23-20). Plein de sang froid Teddy Bridgewater (25/36, 335 yards, 1 touchdown, 1 fumble) amène les siens à portée de coup de pied. Mais sur une troisième et dix, il perd le ballon. Fumble recouvert par les Cardinals. Carson Palmer n’a plus qu’à poser son genou au sol pour sceller la victoire des siens. Le héros de la soirée, c’est Dwight Freeney (1 sack, 1 fumble forcé), auteur de l’action décisive de cette rencontre. L’ancien des Colts avait signé avec les rouges un mois après le début de la saison. Son expérience a été capitale.

Grâce à cette victoire, les Cardinals sont qualifiés pour les playoffs. Ils sont la deuxième équipe à valider son ticket après les Panthers.

Une première mi-temps équilibrée

Dès la première série du match, Arizona donne le ton. Carson Palmer complète 8 de ses 9 passes, David Johnson rajoute quelques yards au sol et les Cardinals se retrouvent dans la red zone de Minnesota. La défense des Vikings tient bon et les locaux doivent se contenter d’un field goal (3-0).

Sans réelle surprise l’attaque des blanc et violet donne beaucoup de ballons à Adrian Peterson (23 ballons, 69 yards, 1 touchdown). Bien lui en prend puisque le coureur inscrit son 9ème touchdown de la saison au sol (3-7). Mais il en faut plus pour impressionner Carson Palmer. Le vétéran lance une passe de 65 yards pour John Brown qui inscrit le touchdown. Les Cards repassent devant (10-7).

Les Vikings butent sur l’excellente défense d’Arizona et sont obligés de punter sur la série suivante. L’équipe de Bruce Arians ne fait pas mieux et Minneapolis récupère le ballon. Teddy Bridgewater et Adrian Peterson se chargent de l’emmener dans la zone rouge mais la défense force le fumble et récupère le cuir. Minnesota limite la casse en sackant Carson Palmer sur une troisième tentative. L’attaque des Vikings parvient à placer son kicker en position d’égaliser. Un field goal de 44 yards plus tard, les deux équipes se séparent sur un score de parité à la pause (10-10).

Trop de pertes de balle pour les Vikings

Au retour des vestiaires, Teddy Bridgewater se montre très propre mais Adrian Peterson gâche la série de son lanceur en commettant un fumble qu’Arizona récupère. Cette fois ci, Carson Palmer ne se trompe pas et lance un passe de touchdown pour Michael Floyd (dépassant ainsi Kurt Warner en tant que quarterback des Cardinals ayant lancé le plus de touchdowns en une saison). Les rouge et blanc reprennent l’avantage (17-10).

Suite à un nouvel échec des Vikings, Arizona parvient sur la ligne des 2 yards adverses grâce à une superbe course de David Johnson. Mais la défense de Minnesota tient bon : elle sack Palmer une nouvelle fois et parvient à limiter les locaux à un field goal (20-10). Les Vikings parviennent ensuite à réduire l’écart sur un coup de pied (20-13).

La défense de Mike Zimmer fait le travail et force le punt. Et c’est au tour de l’attaque de se mettre en route. Teddy Bridgewater lance son premier touchdown de la soirée pour Mike Wallace (20-20).

La suite on la connait : Carson Palmer continue de se montrer performant et clutch tandis que Bridgewater commet une erreur fatale pour les siens…

PARTAGER