PARTAGER

tyler-lockett-seahawks_16122015

Chaque mercredi, Touchdown Actu vous propose un tour d’horizon des meilleures performances des rookies de la NFL. Vous aurez donc droit au rookie offensif et défensif de la semaine, ainsi qu’à un Top 5 pour les autres débutants qui auront également brillé.

Rookie offensif de la semaine

Todd Gurley (RB) – St. Louis Rams : 16 courses, 140 yards, 2 touchdowns
Si les Rams, qui ont changé de coordinateur offensif, connaissent beaucoup de problèmes cette année, Todd Gurley n’en est certainement pas un. Après un départ en trombe, puis quelques sorties relativement moyennes, le coureur de 21 ans s’est réveillé et a piétiné les Lions, pour le plus grand plaisir de Jay Z. Réjouissance supplémentaire chez les Rams, leur pépite n’a pas eu a fournir trop d’efforts cette fois-ci. Car, Jeff Fisher le sait, ce serait dommage d’épuiser un tel atout dès son arrivée en NFL. Jusqu’ici, celui-ci tourne a une superbe moyenne de 5,2 yards par tentative et représente un danger de tous les instants.


Todd Gurley Highlights (Week 14) | Lions vs… par raisa-cordelia

Rookie défensif de la semaine

Jaquiski Tartt (S) – San Francisco 49ers : 8 plaquages, 1 passe déviée, 1 interception
Remplaçant intéressant lors de ses apparitions en début de saison, Jaquiski Tartt a pris du galon depuis la blessure à l’épaule d’Antoine Bethea. Pas impressionné, le safety de 23 ans se montre vraiment à la hauteur des attentes placées en lui. Ses qualités physiques sont indéniables et sa progression en couverture est aussi rapide que surprenante. Pendant la défaite de San Francisco à Cleveland, il a rendu fou Johnny Manziel en lui volant un ballon à la fin du premier acte. Très actif, le 46e choix de la Draft 2015 semble avoir les moyens de faire les beaux jours de la franchise californienne qui l’a engagé au printemps dernier.

Top 5 des autres rookies de la semaine

1. Tyler Lockett (WR) – Seattle Seahawks : 6 réceptions, 104 yards, 2 touchdowns
L’attaque de Seattle est actuellement en pleine effervescence, et Tyler Lockett profite à merveille de cet élan positif. Davantage sollicité en l’absence de Jimmy Graham, le joueur de 23 ans utilise sa vivacité et ses mains sûres pour donner de nombreuses solutions à Russell Wilson. À l’extérieur, à l’intérieur, par les airs, au sol, sur les phases spéciales, il permet aux siens d’avancer de façon continuelle. À Baltimore, le jeune homme s’est baladé avec son compère Doug Baldwin et les Seahawks ont écrasé des Ravens décimés. De quoi satisfaire le coach Pete Carroll, malgré la perte de l’excellent Thomas Rawls.

Tyler Lockett Highlights (Week 14) | Seahawks… par raisa-cordelia

2. Nate Orchard (LB) – Cleveland Browns : 2 plaquages, 2 sacks
Contre les 49ers, les Browns ont aplati Blaine Gabbert à neuf reprises. Peu en vue avant ce weekend, le novice Nate Orchard a grandement participé à cette orgie défensive. Le linebacker de 22 ans s’est ainsi révélé et a réalisé son meilleur match en tant que footballeur professionnel. L’ancien d’Utah commence a retrouver la forme qui a fait de lui un chasseur redoutable au niveau inférieur. Sa récente prestation, réellement convaincante, demande maintenant confirmation. Pour cela, il va peut-être falloir attendre 2016, puisque l’exercice 2015 s’achève bientôt dans l’Ohio.

3. David Johnson (RB) – Arizona Cardinals : 19 courses, 92 yards + 5 réceptions, 31 yards
Chris Johnson ayant le tibia fracturé et Andre Ellington étant également indisponible, David Johnson est en ce moment le leader de l’escouade terrestre des Cardinals. Ce rôle, le running back de 23 ans l’assume de manière admirable. Face aux Vikings, il a produit les actions nécessaires pour mener son équipe vers une précieuse victoire. Ses multiples aptitudes le rendent utile et efficace dans la plupart des compartiments du jeu. Ce n’est pas un hasard si l’expérimenté Carson Palmer le cherche souvent. De plus, le numéro 31 a la chance d’être membre d’une organisation sérieuse où il devrait s’épanouir.

4. Landon Collins (S) – New York Giants : 8 plaquages, 1 fumble forcé
Six succès, sept revers, la campagne des Giants est franchement irrégulière. Selon les rencontres, les hommes de Tom Coughlin alternent entre fulgurances et performances médiocres. Ce constat est valable pour Landon Collins. Épatant un soir, maladroit le suivant, le défenseur de 21 ans est talentueux, c’est une évidence. Cependant, il doit désormais prouver sa valeur avec constance. À Miami, c’est la bonne facette de l’ex-pensionnaire d’Alabama qui s’est manifestée. Qu’en sera-t-il dimanche, au cours de la réception des invaincus Panthers ? C’est une inconnue qui concerne l’intégralité de l’effectif new-yorkais.

landon-collins-giants_16122015

5. Nelson Agholor (WR) – Philadelphia Eagles : 3 réceptions, 62 yards, 1 touchdown
Décrit par certains spécialistes comme le suppléant désigné d’un Jeremy Maclin parti renforcer Kansas City, Nelson Agholor est pourtant un élément plutôt décevant. Ses rares prouesses sont généralement ternies par des sautes de concentration qui provoquent des balles relâchées. Néanmoins, le receveur de 22 ans a enfin trouvé le chemin de l’en-but au Lincoln Financial Field. Une réussite qui a permis à Philadelphie de battre Buffalo pour continuer à espérer décrocher la timbale en NFC Est. Le duo de cibles que le natif de Lagos (Nigeria) et Jordan Matthews pourraient former est clairement prometteur.


Eagles Sam Bradford hits Nelson Agholor for 53… par NFL-Official

PARTAGER