PARTAGER

Star Wars TDACe mercredi 16 décembre est le jour de la sortie française de « Star Wars Episode 7 : Le réveil de la Force ».

En ce jour spécial, Touchdown Actu vous propose une petite liste de personnages Star Wars qui auraient leurs pendants dans la ligue. Attention si vous n’avez jamais vu un seul des 6 épisodes de Star Wars et que vous comptez les regarder, il se peut que cet article contienne quelques spoilers.

Empereur Palpatine / Dark Sidious : Roger Goodell

La NFL et Star Wars partagent le fait d’avoir un grand méchant qui tire les ficelles. Roger Goodell remplit parfaitement le rôle du maléfique empereur Palpatine. Grâce au pouvoir du côté obscur de la force, il peut mettre des amendes à n’importe quel joueur, interdire un joueur ou un coach d’approcher un terrain ou créer de nouvelles lois à son avantage. Si dans Star Wars, Palpatine meurt, il faudra attendre encore un peu avant de voir la chute du mal absolu de la NFL.

Anakin Skywalker / Dark Vador : Tom Brady

Anakin était l’élu. Il devait ramener l’équilibre dans la Force. Mais il a chuté. Plusieurs fois. Avant de connaître la rédemption. Comme lui, Tom Brady a connu un début de carrière auréolé de gloire. Titres, trophées, réussites. Jusqu’à ce qu’il chute lors de deux Super Bowls. Il a fini par remporter l’affrontement face à son « fils » Andrew Luck Skywalker avant de tuer l’Empereur Goodell lors de la célèbre bataille du Deflategate. Et qui mieux que Gisèle Bündchen pour incarner la charmante Padmé Amidala ?

Obi-Wan Kenobi : Peyton Manning

Anakin Skywalker n’a pas appris tout seul, il lui a fallut un maître. De la même manière, il serait improbable de penser que Brady n’a pas pu apprendre un peu de Peyton Manning sur la façon de diriger une attaque. Et il se trouve que dans les deux cas, l’élève a dépassé le maître. Dark Vador terrasse Obi-Wan sur l’Etoile Noire et Brady a martyrisé Manning de longues années sur les terrains de NFL.

Luke Skywalker : Andrew Luck

Le règne du mal doit prendre fin. Si dans Star Wars la lumière provient d’un jeune fermier du nom de Luke Skywalker, beaucoup pensent que en NFL la lumière viendra du jeune Andrew Luck. Peyton Manning lui a passé les commandes de l’attaque des Colts avant de partir vers d’autres contrées, de la même manière que Obi-Wan a laissé Luke suivre son propre chemin. Cependant le jeune quarterback a encore beaucoup à apprendre des mystères de la force. Encore trop impatient, il devra encore travailler pour devenir le plus puissant Jedi de la NFL. Il en a le potentiel.

andrew_luck_2_161215

Yoda : Tom Coughlin

Yoda est sans conteste l’un des personnages les plus âgés de la saga Star Wars. Empreint d’une sagesse quasi-millénaire, il a mené de nombreux jeunes padawans vers la gloire. Comme lui, Tom Coughlin est le plus ancien coach de cette ligue. Et comme Yoda, qui a vu son ancien élève devenir un de ses plus grands ennemis, Coughlin a un rival à peine plus jeune : Bill Belichick. Quand 69 ans comme lui vous aurez, moins en forme vous serez. Quoi que.

Qui-Gonn Jinn : Joe Montana

Qui-Gonn Jinn, c’est ce vieux maître Jedi dont tout le monde prononce le nom avec respect dans toute la galaxie. Il en va de même pour Joe Montana dans la NFL. D’aucuns se souviennent de cette gloire qui appartient presque déjà à une autre époque. S’il était sans conteste l’un des meilleurs en son temps, Qui-Gonn Jinn a fini par laisser la place à son disciple Obi-Wan Kenobi. Comme Montana a fini par laisser la vedette à Peyton Manning et Tom Brady.

Han Solo : Aaron Rodgers

Han Solo, c’est le meilleur pilote de la galaxie. Quand il s’agit de prendre les commandes du Faucon Millenium, il n’est pas un vaisseau qui puisse rivaliser avec lui. Ce qui n’est pas sans rappeler un certain Aaron Rodgers, capable des plus incroyables prouesses avec son Packers Millenium. Certes, parfois, la machine a quelques ratés. Mais il finit toujours par s’en sortir. Qu’il tire en premier ou en dernier. Il ne manque plus qu’Olivia Munn en princesse Leia pour que le parallèle soit parfait. Ca tombe bien, elle a déjà le costume.

olivia_munn_161215

Chewbacca : Rob Gronkowski

Chewbacca c’est le parfait copilote, celui qu’on envie d’avoir comme pote. Rob Gronkowski est pareil. Il est grand et il a l’air d’être le mec parfait avec qui s’amuser. Le parallèle entre les deux est vite fait.

Comte Dooku : Bill Belichick

Ancien maître Jedi, le Comte Dooku a rejoint le côté obscur pour diriger l’armée des séparatistes dans Star Wars. Bill Belichick, lui aussi, a appris avant de rejoindre son armée de Patriots et de gagner pendant plusieurs années. Son règne n’est pas près de s’achever mais il y a toujours un peu de lumière en lui.

Général Grievous : Ndamukong Suh

Le général Grievous est une abomination créée dans le seul but de tuer du Jedi. Nkadmukong Suh a suivi un chemin qui l’a mené à devenir une terreur pour les quarterbacks adverses. Mais il est nourri par le mal et ne cesse de faire étalage de sa malveillance sur les terrains de NFL. Tout comme Grievous a massacré des Jedis pendant la guerre des clones.

ndamukong_suh_041015

Mace Windu : Calvin Johnson

Difficile de cerner Mace Windu. Ce maître Jedi, siégeant au conseil du même nom, pourrait être le plus puissant guerrier de la galaxie. Son style de combat frôle même parfois le Côté Obscur. Calvin Johnson possède également les qualités pour être le meilleur joueur de la NFL, comme il le montre parfois. Mais, sans doute par peur de sombrer du mauvais côté de la Force, il se contente d’être l’un des meilleurs. En espérant ne pas connaître la même fin tragique que Mace Windu des mains de Palpatine.

Dark Maul : Richard Sherman

Un soldat toujours prêt au combat, même à deux contre un, un émissaire parfait du Côté Obscur. Vous avez devant vous le sinistre Dark Maul. Ou bien Richard Sherman et son franc-parler calculé pour toucher le point sensible de ses ennemis. Sauf que dans la NFL, Dark Maul Sherman a tué Obi-Wan Manning. « I’m the best Sith in the game ! »

Jango Fett : Sean Payton

Jango Fett est un impitoyable chasseur de primes. Sean Payton aussi a été mêlé à des affaires de primes par le passé. Si aujourd’hui il semble s’être rangé, rien ne prouve qu’il ne pourrait pas goûter de nouveau au plaisir d’être un hors-la-loi.

 

Lando Calrissian : Cam Newton

Qui est ce copain un peu magouilleur, charmeur, chambreur, sans complexe et qui retombe toujours sur ses pieds ? C’est Lando Calrissian. Mais c’est aussi Cam Newton. Avec son grand sourire, ses petites danses et ses saltos dans la end-zone, il ne manque plus qu’une petite moustache à Newton pour coller au rôle. Avant d’aller draguer les journalistes sur le bord du terrain : « Hello, what have we there ? »

cam_newton_161215

Jabba le Hutt : Rob Ryan

Jabba le Hutt est, comme son nom l’indique, un hutt. Il passe le plus clair de son temps à gérer ses affaires de contrebande. Rob Ryan ne fait pas de contrebande mais il aime la nourriture. C’est mesquin, mais Ryan devra faire attention à sa ligne s’il ne veut pas finir par ressembler à Jabba sur le bord du terrain. Même son frère pense qu’il n’y a pas assez de place pour lui à ses côtés.

Fode et Beed : Jim Nantz et Phil Simms

Les commentateurs des courses de podracers de Tatooine sont deux extraterrestre dans un seul corps, répondant respectivement aux noms de Fode et Beed. Ils sont les grands incontournables de ce rendez-vous sportif depuis longtemps. Comme eux, Jim Nantz et Phil Simms sont les figures emblématiques du match du dimanche soir sur ESPN. Sauf qu’aucun des deux ne parlent en Hutt.

Jar-Jar Binks : Jim Irsay

Dans les deux cas ce sont des personnages rigolos mais parfois ils font quand même n’importe quoi. Malgré tout, Binks a permis à l’armée Gungan de résister aux armées droïdes sur Naboo, et Irsay a réussi à faire gagner un Super Bowl à son équipe. Les apparences sont parfois trompeuses.

Texte : Nelson Caignard et Raoul Villeroy
Montage photo : Romain Therasse

PARTAGER