PARTAGER

Il faut plus qu’un mois de très haut niveau pour convaincre Mike Pettine.

Sur les quatre dernières sorties de son équipe, Russell Wilson a lancé 16 touchdowns et pas la moindre interception. Sur la saison, son évaluation de 110.0 est tout simplement la meilleure de la ligue.

Pourtant, pour le coach des Browns, le lanceur de Seattle reste un cran en-dessous de l’élite.

« Est ce que je le placerais avec les gars qui transcendent les joueurs qui les entourent ? Les Brady, Rodgers, Brees, Roethlisberger… Les deux, trois, quatre gars de l’élite ? Non. Mais il s’est clairement hissé dans la catégorie juste en-dessous », a expliqué Pettine mercredi à ESPN.

Wilson appréciera, et le fera sûrement payé très cher à la 22e défense contre la passe de la ligue. Pour ce qui est de transcender ses coéquipiers, il se débrouille tout de même bien après avoir perdu Jimmy Graham pour faire briller Doug Baldwin et Tyler Lockett.

Pettine s’est également mouillé dans la comparaison entre Wilson et Johnny Manziel.

« On peut clairement voir des similarités. Ils ont fait du bon boulot en construisant autour de lui. Il est davantage un coureur que ce que nous voyons en Johnny. Je parle des jeux dessinés pour une course du quarterback. Est ce que nous avons des zone-read et des choses pour faire bouger le quarterback ? On le fait, mais je pense que Wilson est plus costaud et peut mieux encaisser les coups au sol que ce à quoi nous voulons exposer Johnny. »

En-dehors du fait que les deux joueurs peuvent courir, on a par contre un peu plus de mal à saisir les « similarités. »

PARTAGER