PARTAGER

AJ-McCarron-DeMarcus-Ware_29122015

Denver Broncos (11-4) – Cincinnati Bengals (11-4) : 20-17 a.p.

Au terme du dernier Monday Night Football de cette saison NFL 2015, les Broncos ont validé leur place en playoffs face à des Bengals qui ont longtemps résisté avant de finalement céder dans le Colorado (20-17 a.p.).

Ce succès, Brock Osweiler (27/39, 299 yards, 1 TD) et les siens sont allés le décrocher au courage, lors de la prolongation. C’est la défense qui a arraché la décision en récupérant, par DeMarcus Ware, une balle bêtement perdu après une transmission hasardeuse entre AJ McCarron (22/35, 200 yards, 1 TD) et son centre.

Cincinnati démarre fort

Le premier acte a pourtant été (presque) totalement à l’avantage des visiteurs. Dès l’entame, ceux-ci prennent les devants en profitant d’une connexion magnifique entre AJ McCarron et son receveur star A.J. Green (5 rec, 57 yards, 1 TD) (0-7). Ils doublent même la mise sur leur série suivante, grâce à une belle percée du polyvalent Mohamed Sanu (3 rec, 29 yards + 2 courses, 10 yards, 1 TD) (0-14).

Après un échec de Mike Nugent, Denver parvient enfin à inscrire quelques points juste avant la pause (3-14). Mais le bilan est maigre et, à ce moment du match, les locaux sont impuissants puisque leurs adversaires monopolisent le ballon.

La défaillance de Brandon McManus

Au retour des vestiaires, les hommes de Gary Kubiak se réveillent le temps d’un superbe drive, conclu par l’intermédiaire d’Emmanuel Sanders (4 rec, 67 yards, 1 TD) (10-14). Derrière, les défenses se montrent à la hauteur de leurs statuts et les punts s’enchaînent jusqu’au début de la dernière période. Son équipe étant idéalement positionnée sur le terrain, C.J. Anderson (9 courses, 73 yards, 1 TD) décide alors d’atteindre l’en-but adverse en parcourant 39 longueurs (17-14).

À la suite d’une égalisation rapide de la franchise de l’Ohio (17-17), le running back se distingue cette fois-ci de façon moins heureuse. Tamponné par le vétéran Michael Johnson, il laisse le cuir filer dans les mains d’un Reggie Nelson opportuniste. Une erreur que Brandon McManus peut effacer en validant une tentative de 45 yards synonyme de victoire. Cependant, à la surprise générale, le kicker manque sa cible de plusieurs mètres.

Denver force son destin

Au cours de la prolongation, le spécialiste ne tremble pas et se rattrape à 37 yards des poteaux (20-17). Une réussite suivie par l’action décisive de l’inusable DeMarcus Ware.

Les Bengals pouvaient s’assurer une semaine de repos peut-être salvatrice pour Andy Dalton en s’imposant à l’extérieur, ça n’a pas été le cas. De son côté, Denver conserve la tête de l’AFC Ouest. Néanmoins, aucune de ces deux formations n’est définitivement fixée sur son sort avant la conclusion de l’exercice actuel, le weekend prochain. Suspense, quand tu nous tiens.

PARTAGER