PARTAGER

reggie_bush_091115

Pour Reggie Bush, la saison 2015 s’est terminée de manière prématurée le 1er novembre dernier, dans l’Edward Jones Stadium de St. Louis.

Lancé en bord de touche sur un retour de coup de pied, l’ancien joueur des Dolphins avait finalement été poussé hors des limites du terrain, avant de terminer sa course par une glissade sur la piste de béton qui entoure le rectangle vert. Un incident fâcheux, avec comme conséquence une blessure aux ligaments croisés.

Déterminé à dénoncer ces problèmes de sécurité, Bush a donc fini par attaquer la ville de St. Louis en justice. Le coureur entend obtenir des dommages et intérêts, ainsi qu’un remboursement des frais d’avocats, à hauteur de 25 000 dollars. Dans sa plainte, le joueur n’hésite pas à parler d’une « piste de la mort » pour évoquer le lieu de l’accident.

Comme si ça ne suffisait pas, les avocats rappellent également que Josh McCown avait subi le même type de mésaventure la semaine précédente. Le quarterback des Browns s’était d’ailleurs blessé à l’épaule en percutant le muret de la tribune. Les autorités ont donc tardé à sécuriser le périmètre et à déployer la surface caoutchouteuse, aperçue après le match face aux 49ers.

Sale période pour la ville du Missouri, en plein dialogue de sourd avec le propriétaire des Rams pour garder la franchise à St. Louis. Un procès perdu contre Reggie Bush ferait d’ailleurs grincer des dents auprès du contribuable, d’importantes taxes étant déjà prévues dans le projet du nouveau stade de St. Louis.

PARTAGER