PARTAGER

aaron_rodgers_040116

Favoris ? Outsiders ? Le statut des Packers avant leur déplacement à Washington, dimanche, est assez indécis. Une interrogation liée à une fin de saison régulière des plus pénibles, symbolisée par le lourd revers à Arizona (38-8) et le titre de division cédé aux Vikings (13-20).

Autre symbole de cette période de doute, Aaron Rodgers. Sur courant alternatif, le quarterback des Packers s’estime trop conservateur quand le score est accroché et plus productif quand Green Bay doit recoller. Pour le MVP du Super Bowl 45, le souci est avant tout mental. L’objectif désormais est de jouer simple, sans trop se poser de questions. C’est ce qu’il affirme au média Green Bay Press-Gazette.

« Je dois penser différemment, me poser moins de questions. A ce stade de la saison, nous n’avons pas été assez constants offensivement, donc il nous faut prendre plus de risque pour espérer obtenir quelque chose en retour. Faire tout ce qu’il faut pour l’emporter. »

Pour la première fois de sa carrière, Rodgers n’a pas franchi la barre des 4 000 yards à la passe en ayant joué l’intégralité de la saison. De là à sous-estimer le quintuple Pro Bowler au mois de janvier, il y a un pas …

PARTAGER