PARTAGER

andy_reid_220116

Dans la vie, tout est une question de point de vue. Pour la plupart des gens qui ont regardé le match entre les Chiefs et les Patriots, Kansas City a laissé filé de précieuses secondes lors de son dernier drive. Les rouges ont aussi grillé deux temps-mort dès le premier drive du match.

Pour Andy Reid ? Tout va bien.

« Je pense que la gestion de l’horloge est très importante. Toutes les situations sont différentes. C’est une situation fluide et vous devez y aller selon votre ressenti… Je pense que nous avons bien gérer cette situation », a-t-il expliqué jeudi à 610 Sports Radio.

Pour Reid, en fin de match, il s’agissait de garder les trois temps-mort de son équipe pour au cas ou ses joueurs réussiraient à récupérer l’onside kick.

« Je pense que nous avons bien géré ça. Si vous nous donnez une minute et trois temps-mort, nous pensions pouvoir bien avancer le ballon. »

Bien-sûr, les Patriots ont recouvert l’onside kick et n’ont eu à gagner qu’un first down pour emporter le reste du chrono.

Les Chiefs auraient-ils dû aller plus vite pour marquer ? Non.

« À ce moment là, cela n’avait pas vraiment d’importance pour moi. Je voulais m’assurer que nous appelions les meilleures tactiques. »

Reid était donc totalement conscient de ce qu’il faisait lorsque son équipe prenait son temps, ou se réunissait avec moins de deux minutes à jouer et deux possessions d’écart.

Reid était conscient de ce qu’il faisait, et il trouvait ça logique. Terrifiant.

PARTAGER