PARTAGER

Carson-Palmer-Arizona-Cardinals

Le 6 février, la NFL va remettre ses trophées individuels de fin de saison. En attendant, pendant toute la semaine, la rédaction de Touchdown Actu vous livre ses choix. Pour chaque catégorie, vous aurez le nombre de votes pour chaque joueur, ainsi qu’un petit commentaire de certains rédacteurs afin d’illustrer les choix.

Aujourd’hui, les meilleurs meilleurs joueurs offensifs de la saison. Un trophée toujours difficile à attribuer, puisque la NFL tente toujours de le donner à un autre joueur que le MVP.

Carson Palmer (QB, Cardinals) : 4 votes

Sa contre-performance en finale de conférence a tendance à nous le faire oublier, mais Carson Palmer a peut-être joué le meilleur football de sa carrière cette saison. Du point de vue statistique en tout cas ses 35 touchdowns ainsi que ses 4 671 yards sont ses totaux les plus élevés depuis son arrivée dans la ligue. Il a su profiter au maximum des nombreuses armes à sa disposition alors que Bruce Arians lui a laissé encore plus de liberté. Reste maintenant à le transposer en playoffs. (Lucas Vola)

A 35 ans il vient de boucler sa plus belle saison en carrière. Le tout en revenant de deux blessures au genou. Il a fait renaître Fitzgerald de ses cendres.  (Nicolas Vazeille)

Quelle saison pour le quarterback des Cardinals ! Revenu d’une blessure au genou, il a su emmener son équipe jusqu’à la finale de conférence NFC en étant performant tout le long de la saison. 35 touchdowns et 104.6 d’évalution, les meilleures statistiques de sa carrière. (Jeremie Chopart)

Antonio Brown (WR, Steelers) : 3 votes

A l’instar de Tom Brady, on oublierait presque qu’il s’agit d’un ancien sixième tour de draft. Depuis l’arrivée de Todd Haley comme coordinateur offensif, le receveur des Steelers se régale dans un système porté sur les big plays. 1 500 yards en 2013, 1700 en 2014 … Brown a même dépassé la barre des 1830 yards cette saison. De quoi envisager dépasser le record de yards à la réception, signé Calvin Johnson en 2012 (1964) ? Drafté en 2010, le numéro 84 a toujours glané 1 000 yards à la réception lorsqu’il a effectué une année complète. De plus, son impact sur les yards après catch est incontestable, lui permettant de figurer comme l’un des meilleurs receveurs de possession. Ce n’est d’ailleurs un hasard si son absence s’est cruellement fait ressentir en demi-finales conférence AFC, face aux Broncos … (Grégory Richard)

Un receveur aussi régulier qu’exceptionnel, qui vient de produire sa 2e campagne consécutive à plus de 125 réceptions et 1,500 yards. Il est l’arme la plus redoutable d’une attaque de feu. Ses qualités lui permettent de dominer la plupart des défenses, que ce soit en profondeur ou à l’intérieur. Si Big Ben n’avait pas manqué 4 rencontres, Brown (1,834 yards) aurait certainement dépassé Julio Jones (1,871 yards). Il aurait peut-être même pu devenir la première cible à franchir la barre mythique des 2,000 yards. (Jonathan Pham)

Cam Newton (QB, Panthers) : 2 votes

Véritable chef d’orchestre de l’attaque des Panthers. Près de 4000 yards à la passe, 35 touchdowns lancés pour 10 interceptions et 10 touchdowns à la course. Offensivement on a rarement fait mieux cette saison. (Nelson Caignard)

Russell Wilson (QB, Seahawks) : 1 vote

Dans une année où le joueur offensif de l’année devrait également être le MVP Cam Newton, je mets en lumière Russell Wilson qui a tenu son équipe a bout de bras et de jambes. Sa série de matches sur la fin de la saison l’a prouve, il est dans le Top 3 à son poste, malgré tout ce que peut en dire Mike Pettine… (Benoit Jamet)

DeAndre Hopkins (WR, Texans) : 1 vote

Malgré le niveau très médiocre affiché par les différents lanceurs des Texans, DeAndre Hopkins à réussi a s’imposer comme un top-receveur. Excellent pour se créer un espace avec son vis-à-vis direct, doté d’une impressionnante acceleration, Hopkins est aussi un aspirateur a ballon capable de capter des passes improbables. Plusieurs shutdown corner ci-sont cassé les dents. (Loïc Goyet)

Tom Brady (QB, Patriots) : 1 vote

Comme Cam Newton est le MVP, je vote Tom Brady pour le joueur offensif de l’année. Il a des statistiques toujours aussi impressionnantes et il a encore emmené son équipe loin en playoffs. (Mehdi Julien)

Adrian Peterson (RB, Vikings) : 1 vote

1485 yards, 11 touchdown. À 30 ans, le temps ne semble pas avoir d’emprise sur AP. Dans une saison qui n’a pas vraiment souri aux running backs et après une campagne 2014 (presque) blanche, le meilleur coureur de la ligue a pris un malin plaisir à piétiner les défenses adverses à coup de courses incisives et sauvages. Si son pêcher mignon pour les fumbles a peut-être bien privé les Vikings d’un match de playoffs supplémentaire, Adrian Peterson a une nouvelle fois montré qu’il n’était pas un joueur comme les autres. (Axel Perrichet)

Qui est le joueur offensif de l'année ?

View Results

Loading ... Loading ...
PARTAGER