PARTAGER

ron_rivera_040216

Le 6 février, la NFL va remettre ses trophées individuels de fin de saison. En attendant, pendant toute la semaine, la rédaction de Touchdown Actu vous livre ses choix. Pour chaque catégorie, vous aurez le nombre de votes pour chaque joueur, ainsi qu’un petit commentaire de certains rédacteurs afin d’illustrer les choix.

Aujourd’hui, les meilleurs meilleurs coaches de la saison. Attention, le bilan a parlé !

Ron Rivera (Panthers) : 8 votes

Si son équipe n’a pas toujours rassuré cette année, notamment lors de fins de match à tension, Rivera n’a cessé de faire progresser son groupe, et il incarne parfaitement l’excellent projet à long terme. Arrivé dans une franchise numéro 1 de la draft, l’ancien coordinateur défensif a récupéré un maître à jouer en attaque (Newton), en défense (Kuechly), tout en permettant à des joueurs sous-côtés d’exploser (Norman, Short, Hardy, pour ne citer qu’eux). Ne pas lui remettre cette distinction semblerait presque injurieux. (Grégory Richard)

Déjà élu coach de l’année en 2013, Ron Rivera mérite à nouveau de remporter cette récompense après la magnifique saison des Panthers. Si les performances exceptionnelles de Cam Newton ont évidemment fortement contribué à l’excellent bilan de Carolina, Rivera a fait un travail remarquable sur les bords du terrain. Réputé pour être un coach conservateur et à vocation défensive, il a réussi à s’adapter et à tirer le meilleur de ses joueurs en les laissant s’exprimer. Résultat, les Panthers sont devenus l’attaque la plus explosive de la NFL tout en gardant une défense redoutable et agressive. Enfin, il a également réussi à garder parfaitement le contrôle de son équipe malgré la pression qui accompagnait les Panthers dans leur quête de la saison parfaite. (Nicolas Meichel)

Mike Zimmer (Vikings) : 2 votes

Si Minnesota a fini premier de sa division, c’est aussi et surtout grâce à son coach. Mike Zimmer a su faire adhérer ses joueurs à son projet de jeu. A commencer par Adrian Peterson qui, dit-on, est resté en grande partie pour l’entraîneur. La défense a été l’une des plus sérieuse et appliquée de la ligue et l’attaque a souvent trouvé la solution. Les Vikings ont fini devant les Packers en saison régulière et sont passés à deux doigts (de pied) de jouer une demi-finale de conférence. L’avenir est donc radieux pour Minnesota et Mike Zimmer n’y est pas étranger. (Lucas Vola)

Bruce Arians (Cardinals) : 1 vote

Arians a toujours la faculté pour donner un second souffle à ses joueurs. Carson Palmer, 36 ans, qui sort d’une blessure au genou, a réalisé une superbe saison. Larry Fitzgerald, qu’on disait plus que vieillissant, a su faire taire ses détracteurs. Si on ajoute la renaissance de Chris Johnson, que tout le monde voyait « mort » pour le football, on retrouve un panel de joueurs qu’Arians maîtrise et dirige de la plus belle des manières. Peu importe le joueur, Arians arrivera toujours à sortir le meilleur de lui même ! La marque des plus grands ! (Jérémie Chopart)

Gary Kubiak (Broncos) : 1 vote

Il termine la saison avec un bilan de 12-4 et la première place de l’AFC. Alors oui il bénéficie de nombreux playmakers notamment en défense mais il a tout de même dû gérer un Peyton Manning en petite forme. Il n’a pas tremblé au moment de renvoyer Osweiler sur le banc alors qu’il affichait une meilleure forme que Manning. Un choix payant puisqu’il se retrouve au Super Bowl. (Nicolas Vazeille)

Qui est le coach de l'année ?

View Results

Loading ... Loading ...
PARTAGER