PARTAGER

probowlCeux qui avaient vu un léger déséquilibre des forces en faveur de l’équipe Irvin après la Draft pour le Pro Bowl ont eu raison. L’équipe de l’ancienne gloire de Dallas s’impose 49 à 27 face à l’équipe de Jerry Rice.

Pourtant l’équipe de Rice avait bien commencé avec une passe de touchdown d’Eli Manning pour Travis Kelce (0-7). Mais l’armada offensive d’Irvin se réveille et enchaîne trois touchdowns à la passe de Russell Wilson pour Julio Jones, Devonta Freeman et Todd Gurley (21-7).

Avant la mi-temps, l’équipe Rice revient au score (21-14) avec un touchdowns à la passe de Derek Carr pour Kelce, mais Teddy Bridgewater, avec une passe pour Darren Sproles, permet à l’équipe Irvin de rejoindre les vestiaires avec 14 points d’avance (28-14).

Néanmoins le second acte sera à sens unique malgré une nouvelle tentative de la team Rice de revenir avec un touchdown à la course de Doug Martin (28-21). Derrière l’équipe Irvin enchaîne trois touchdowns à la suite grâce à une passe de Bridgewater pour Allen Robinson et deux passes de Jameis Winston pour Delanie Walker et DeAndre Hopkins (49-21). Sur une passe de Tyrod Taylor, Jarvis Landry réduira l’écart à 49-27.

Russell Wilson est élu joueur offensif du match avec sa fiche de 8/12, 164 yards et 3 touchdowns. En défense c’est Michael Bennett l’heureux élu avec 1 sack et 1 passe déviée malgré les 2 interceptions de Dominique Rodgers-Cromartie.

Au final si vous n’avez pas vu ce match vous n’aurez rien manqué en dehors de Richard Sherman et Charles Woodson alignés en attaque ou encore Odell Beckham et Devonta Freeman alignés en défense.

PARTAGER