PARTAGER

super_bowl_50_070216

Pour la troisième année de suite, Touchdown Actu a la chance d’être sur place pendant une semaine pour le Super Bowl.

L’occasion de vous donner un petit aperçu des coulisses de l’évènement avec quelques remarques qui ne trouvaient pas forcément leur place dans des articles classiques.

Le Super Bowl n’a pas lieu à San Francisco

Dire que la Super Bowl a lieu à San Francisco, c’est chic. Mais c’est faux. Le stade est à plus d’une heure de route de la ville. C’est à peu près comme si le PSG jouait ses matchs à Evreux. Mais ce n’est pas tout. Le Media Day a eu lieu à San Jose, là aussi à une heure de route. Avec les bouchons, il nous a même fallu 1h30 pour y accéder.

Les équipes ? Logées à Santa Clara pour les Broncos, San Jose côté Panthers. Et comme ce sont les journalistes qui vont jusqu’aux joueurs chaque jour, les heures de bus se sont accumulées.

Que se passe-t-il vraiment à San Francisco ? Le Media Center, la NFL Experience, NFL City et le Radio Raw. En clair, quelques animations et le travail des journalistes. Le Super Bowl, n’a pas vraiment lieu à San Francisco.

Peyton Manning remplaçant, c’était impossible

Dans le podcast, nous avons souvent parlé de Peyton Manning et Brock Osweiler. Certains estimant que le second devait jouer. Ce que nous avions oublié, c’est tout le cérémonial du Super Bowl. Le mercredi et le jeudi, les deux équipes accueillent les journalistes. Le coach et le quarterback passent conférence de presse. Une dizaine de joueurs dispose d’un podium, et les autres sont attablés.

Osweiler au micro, et Manning assis à une table avec le reste du groupe ? L’image aurait été assez improbable. Au lieu de ça, le futur Hall of Famer était bien au podium, pendant que son jeune coéquipier n’était d’ailleurs pas vraiment débordé par les sollicitations.

L’homme le plus intéressant : Kurt Warner

Il ne voulait plus s’arrêter ! Jeudi, lors de la disponibilité presse des consultants NFL Network, l’ancien quarterback est arrivé le premier, et il est reparti le dernier. Précis, constructif, intéressant, enthousiaste. Il a fallu que les chargées de communication de sa chaîne viennent à deux pour l’interrompre tant il aime parler de football.

Chris Martin est marrant

Personne ne le cache sur ce site, le choix de Coldplay pour la mi-temps du Super Bowl n’était pas vraiment à notre goût. Mais il faut reconnaitre à Chris Martin un bel humour. Beaucoup plus spontané que Katy Perry l’an dernier, le chanteur a bien animé la conférence de presse de son groupe.

« J’ai l’impression d’être Donald Trump », lance-t-il à la salle qui applaudit son arrivée.

Les blagues s’enchainent ensuite sur un rythme soutenu. Non, nous n’achèterons pas l’album, mais le garçon est attachant.

L’attraction qui ne sert pas à grand chose : NFL City

Si la NFL Expérience (payante) permet aux supporters de voir des reliques, de jouer ou d’approcher le Trophée Lombardi et les bagues de champion, la NFL City a beaucoup moins d’intérêt. Sorte de village à sponsors agrémenté de quelques plateaux TV, l’endroit n’a rien de passionnant, en-dehors de quelques concerts. À peine y a-t-on trouvé une sculpture raffinée.

Sortez les dollars !

Il n’y a pas que la NFL Experience qui est payante. Le NFL Shop règne sur une partie du rez-de-chaussée du Moscone Center, sous le Media Center. Tout y est cher. Parfois très cher. La collection Levi’s du Super Bowl est encore plus chère que ça.

San Francisco, ville à découvrir, mais ville de fous

Tout le monde nous avait promis un super moment. Et c’est vrai. San Francisco est une ville pleine de charme et pleine d’histoire. Ses rues pentues, ses maisons victoriennes, son histoire et ses nombreux restaurants en font une destination de choix. Nous avons profité du mardi pour faire un peu de tourisme, et on ne le regrette pas.

Il faut quand même remarquer que l’ambiance est spéciale. Des milliers de sans-abris sont livrés à eux-même dans les rues. Souvent malades ou drogués, ils déambulent au milieu des passants. Malheureusement, aucune structure ne semble leur venir en aide. L’autre face de l’Amérique.

Les taxis sont aussi particulièrement en forme…

Et le football dans tout ça ?

Nous sommes enfin dimanche ! Honnêtement, passé le jeudi, on commence à s’impatienter. Il est enfin temps de retrouver le terrain et de couronner un champion ! Ca tombe bien. Malgré tout le folklore, c’est pour ça qu’on était venus !

Direction Santa Clara !

Rendez-vous lundi pour encore plus d’impressions en direct du Super Bowl.

PARTAGER