PARTAGER

nfl-londonC’est devenu le serpent de mer de la NFL. À quand une franchise à Londres ? Si la ligue semble davantage préoccupée à s’exporter ponctuellement que s’établir durablement pour le moment, la popularité grandissante de la NFL outre-Manche pourrait bien achever de convaincre la NFL de poser ses valises sur le bord de la Tamise.

« À chaque fois que nous donnons à nos fans britanniques, et pas seulement, l’opportunité de s’impliquer dans le football, ils en redemandent ; et c’était la clé de notre stratégie il y a plusieurs années, de leur offrir quelque chose de concret, des matchs de saison régulière, et je pense que ça a marché, » se réjouit Goodell. « Je pense que les fans ont apprécié. Chaque année je retourne à Londres, et je vois que les fans sont plus pointus. Ils comprennent davantage ce sport. Le suivent plus. Nous attendons de très grosses audiences devant le Super Bowl au Royaume-Uni dimanche, ou plutôt lundi matin pour eux. C’est excitant pour nous. Nous envisageons d’y disputer davantage de rencontres. Tout est question d’équilibre dans notre calendrier. Comme vous le savez, nous jouerons dans deux stades différents cette année (Wembley et Twickenham, ndlr), ça nous offre plus de flexibilité, mais je pense que dans le futur nous verrons toujours plus de matchs au Royaume-Uni. Et pourquoi pas une franchise, n’ayons pas peur de grandir. Profitons de l’excitation et de l’enthousiasme, de la passion et du soutien qui ne cessent de se développer. Si cela poursuit de la sorte, je pense que c’est une possibilité réaliste. »

Réaliste, mais pas sans contraintes logistiques ou humaines. Si une franchise londonienne est de l’ordre du possible, il faudra attendre de nombreuses années pour que la NFL étudie toutes les données et décide de franchir le pas. En attendant, elle compte bien intensifier ses escapades annuelles dans la capitale anglaise.

PARTAGER