PARTAGER

Super_bowl_ballon_030216

Chaque année depuis quelques éditions, le Super Bowl atteint un nouveau record d’audience auprès de l’audimat américain. Pourtant, cette 50e édition a connu un résultat plus bas que les deux dernières années avec 111,9 millions de téléspectateurs en moyenne contre 114,4 millions l’an passé.

Il n’y a pas qu’à la télévision que cet intérêt moindre s’est manifesté : 16,9 millions de tweets concernant le Big Game ont été envoyé contre 25,1 l’an passé. Et sur Facebook, le réseau social a comptabilisé 200 « likes », commentaires ou publications alors qu’en 2015 il y en avait eu 265 millions.

Difficile pourtant de faire plus attractif que le dernier rodéo du Sheriff contre le MVP en titre à San Francisco pour le 50e Super Bowl du nom sur la chaîne de télévision la plus regardée aux Etats-Unis. Mais peut-être le scénario du match avec deux défenses fermées et une équipe des Panthers rapidement en difficulté a dissuadé les plus indécis de se joindre à la fête ?

Malgré ce moindre intérêt apparent, les sommes engagées dans des paris ont atteint un record : selon l’organisme Nevada Gaming Control, 132,54 millions de dollars ont été misés, avec un gain de 13,3 millions pour les bookmakers, le troisième meilleur total de l’histoire pour un Super Bowl.

PARTAGER