PARTAGER

aaron_hernandez_150216

Aaron Hernandez ne sortira pas de prison dans un futur proche (ou lointain), mais l’ancien tight end des Patriots a un problème de moins sur sa liste.

Selon le Boston Globe, Hernandez a trouvé un accord avec le plaignant pour mettre fin à un procès au civil qui lui était intenté par un ancien associé, qui l’accusait de lui avoir tiré dans l’oeil suite à une dispute dans une boite de nuit en 2013.

Les termes de l’accord ne sont pas connus.

Par ailleurs, Alexander Bradley, le plaignant, a reçu l’immunité dans un procès à venir ou Hernandez sera accusé de double meurtre. Selon les autorités, Bradley était présent au moment des faits. Car des soucis, Hernandez en a encore beaucoup.

PARTAGER