PARTAGER

von_miller_040216

Cette fois, peu de place au doute, Von Miller veut bel et bien s’engager sur la durée avec les Broncos. Et si l’on en croit les propos qu’il a tenu dans une interview accordée à ESPN, c’est une bonne partie des cadres du vestiaire qui souhaite demeurer à Denver et construire une dynasty.

« C’est comme si j’avais déjà vécu ça. Nous avions parlé de gagner un Super Bowl si souvent dans le vestiaire. » Déclare Miller. « À table, ou on s’asseoit tout le temps, Emmanuel (Sanders), moi, (Aqib) Talib, TJ (Ward), nous parlions de ça souvent. Chris Harris, tout les gars, nous avons parlé de ça, rêvé de ça, dans le vestiaire. C’est irréel de le vivre. Nous voulons tous remettre ça. On veut pas que ce soit l’affaire d’une seule année. »

Mais bien sur, pour construire un tel héritage, le MVP du dernier Super Bowl doit d’abord signer un nouveau contrat, lui qui sera libre de s’engager ou il le souhaite dans quelques jours.

« Je fais tout ce que je peux. » Déclare Miller. « Si j’étais avec une autre organisation, si j’étais avec une autre équipe, peut être que j’aurais peur mais j’ai John Elway. Il a joué, il a l’expérience avec ce processus. Je me sens bien. Notre relation est excellente. Il étais la quand j’ai eu ma suspension et il n’a jamais hésité. Je ne pense pas qu’il y aura d’hésitation maintenant non plus. Cela va être une belle expérience, et cela va être paisible, il n’y a pas de raison pour que cela ne soit pas le cas. »

Des propos rassurants pour les fans de Denver. D’autant qu’il voit d’un excellent oeil le probable retour de son ami et complément parfait, DeMarcus Ware.

« Je pense complètement qu’il va être de retour. Nous avons besoin de lui. Vous avez vu le boulot qu’il a fourni, pas seulement avec moi, mais avec tout le vestiaire. Ça vaut tout l’or du monde, alors quand vous ajoutez ça à ses qualité de pass rush, et à toutes les aptitudes qu’il a, bien sur que j’aimerai garder DeMarcus et je pense qu’il sera de retour. »

Quoiqu’il en soit, Von Miller sera bien de retour à l’entraînement ce lundi, après seulement deux semaines de coupure. Le prix à payer pour continuer de martyriser les attaques de NFL.

 

PARTAGER