PARTAGER

sam_bradford_2_061015

Recruté il y a un an par Chip Kelly, et depuis licencié, en échange de Nick Foles et d’un deuxième tour de draft, Sam Bradford est toujours désiré du côté de la cité de l’amour fraternel. Mais très clairement, il ne fera pas sauter la banque.

« Nous avons été très clair. Nous apprécions Sam et ce qui a été fait pour qu’il soit de retour en forme. Cela va se décider entre nous, il faut que cela ait un sens pour les deux camps. » Déclare Howie Roseman, le président des Eagles sur le site officiel de la franchise. « Parfois, on est dans une situation ou on doit s’asseoir autour d’une table et faire en sorte que ça ait un sens pour l’équipe mais quand il s’agit d’une négociation, cela doit aussi avoir un sens pour l’autre camp, pour le joueur, et nous comprenons ça. »

Pour autant, l’avenir de Bradford ne semble pas non plus assuré à Philadelphie.

« Acutellement, il n’y a pas beaucoup de quarterbacks sous contrat. Alors, nous allons être attentifs à toutes les options. »

L’ancien Ram est donc clairement une option, mais pas la seule.

PARTAGER