PARTAGER

kirk-cousins_151115

Avant la free agency, Touchdown Actu vous propose des Top 5 des free agents qui seront disponibles à chaque poste le 9 mars. Premier tour d’horizon ce lundi avec le poste de quarterback.

Cette année devrait encore être celle des gros contrats pour les lanceurs étant donné que quelques noms intéressants seront disponibles. Pas de franchise quarterback affirmé mais quelques joueurs au potentiel intéressant mais incertain…

1. Kirk Cousins – 27 ans

Stats 2015 : 16 matchs, 29 touchdowns, 11 interceptions, 4166 yards, 101.6 d’évaluation

C’est la grande surprise de cette année 2015. Si lors des exercices précédents il avait su se montrer à son avantage au relais d’un Robert Griffin III en pleine déroute, il a confirmé cette année qu’il pouvait avoir l’étoffe d’un titulaire. Avec de très bonne statistiques, il a su mener les Redskins en playoffs pour la première fois depuis 2012. Nul doute qu’il intéressera plusieurs franchises.

Néanmoins des interrogations subsistent. Certes le joueur s’est montré performant en saison régulière (et même en playoffs) mais il n’a jusqu’à présent réussi qu’une saison de haut vol. Les dirigeants des Redskins ont déjà offert un contrat en or massif à un jeune lanceur performant dès sa première année et les résultats n’ont pas été concluants. Alors le front office prendra-t-il le risque d’encombrer sa masse salariale avec un contrat imposant pour un lanceur qui commence seulement à faire ses preuves ? A priori non étant donné que Kirk Cousins est éligible pour le franchise tag. Probablement taggé, il devra donc convaincre Washington de son potentiel pour espérer un gros contrat en 2016.

2. Brock Osweiler – 25 ans

Stats 2015 : 8 matchs, 10 touchdowns, 6 interceptions, 1967 yards, 86.4 d’évaluation

Remplaçant au pied levé d’un Peyton Manning en petite forme et blessé, le jeune lanceur des Broncos a su convaincre beaucoup de monde. Parmi ses faits d’armes, une victoire face aux Patriots de Tom Brady notamment. En tant que titulaire, Osweiler a su mener Denver à 5 victoires pour 2 défaites. Si certains affirment que c’est d’abord sa défense qui lui a permis de gagner ces matchs, il faut reconnaître qu’il a su faire peu d’erreurs contrairement à son illustre aîné Peyton Manning.

Cependant son avenir est lié à celui du numéro 18. A l’heure actuelle, ce dernier n’a toujours pas annoncé s’il comptait prendre sa retraite ou rempiler une année de plus. Autre incertitude, Osweiler n’a joué que 7 matchs en tant que titulaire. Si ses statistiques sont honorables, il ne faut pas oublier qu’il reste inexpérimenté et qu’il est supplée par d’excellents playmakers à tous les postes. La question est donc de savoir s’il sera capable de maintenir ce niveau sur une saison complète et surtout en playoffs…

3. Sam Bradford – 28 ans

Stats 2015 : 14 matchs, 19 touchdowns, 14 interceptions, 3725 yards, 86.4 d’évaluation

Pour la première fois depuis 2013, Sam Bradford a terminé une saison NFL sans un ligament déchiré au genou. En soi, c’est déjà une bonne nouvelle pour un joueur à la réputation d’être fragile. Alors certes, ses statistiques ne sont pas dignes de celles d’un choix numéro 1 de draft. Mais peu à peu l’ancien des Rams semble trouver son rythme et monter en puissance. En effet depuis novembre il a lancé 10 touchdowns pour seulement 4 interceptions (contre 9 touchdowns et 10 interceptions en septembre/octobre).

Il ne faut pas oublier qu’il n’avait pas joué de matchs officiels depuis 2013. Dans ces conditions, n’était on pas trop exigent avec lui ? Pour sûr certains GM seront intéressés par son profil et n’hésiteront pas à lui offrir un contrat et ce d’autant plus qu’il ne semble plus se plaire à Philadelphie.

4. Ryan Fitzpatrick – 33 ans

Stats 2015 : 16 matchs, 31 touchdowns, 15 interceptions, 3905 yards, 88 d’évaluation

Avec Fitzpatrick on sait ce que l’on a : un joueur intelligent, bon game manager mais c’est tout. Le quarterback des Jets n’est certainement pas un joueur capable de porter une équipe. Bien entouré il saura se montrer performant et remporter plusieurs matchs. Cependant, si son équipe est menée au score, il sera incapable de la faire revenir dans la partie. Et c’est bien là que le bât blesse.

Convaincant cette saison avec New York qu’il a mené à une fiche de 10 victoires pour 6 défaites, il a néanmoins manqué les playoffs une nouvelle fois. Alors qu’il avait l’opportunité d’accéder aux séries pour la première fois de sa carrière, Fitzmagic s’est complétement troué face aux bills en semaine 17. Résulat une ligne de statistiques peu reluisante (16/37, 181 yards, 2 touchdowns, 3 interceptions et 42.7 d’évaluation) et une défaite qui prive les siens de playoffs.

A priori les Jets souhaiteraient le conserver. Si ce n’était pas le cas, vu la pénurie de lanceurs corrects, d’autres équipes pourraient être tentée de le signer puisqu’il reste un joueur solide et digne d’être titulaire.

5. Colt McCoy – 29 ans

Stats 2015 : 2 matchs, 1 touchdowns, 128 yards, 133.9 d’évaluation 

Comme son coéquipier Kirk Cousins, Colt McCoy est unrestricted free agent. Il est donc libre de signer où il veut. Il devrait intéresser plusieurs équipes. En effet ses statistiques sont honorables cette année.

Mais l’ennui c’est que le Redskin n’a jamais prouvé qu’il avait la carrure pour débuter les matchs en NFL. Cette année, il n’a lancé que 11 passes, toutes en tant que remplaçant. L’an passé il n’a joué que 4 matchs titulaires (finissant avec 96 d’évaluation). Starter il l’a déjà été chez les Browns en 2011 et les résultats n’étaient au rendez vous (14 toudchdowns, 11 interceptions, 74 d’évaluation).

Il semblerait qu’il reste donc un remplaçant correct mais que le costume de titulaire soit trop grand pour lui. Mais toutes les équipes en manque de quarterbacks ne trouveront pas la perle rare à la draft et, dans ces conditions, il est possible que McCoy se voit offrir une opportunité de se battre pour un poste de titulaire…

Les autres principaux quarterbacks disponibles : Case Keenum, Matt Hasselbeck, Brandon Weeden, Chad Henne, Matt Cassel, Drew Stanton, TJ Yates, Matt Shaub, Jimmy Clausen…

PARTAGER