PARTAGER

presaison-hof-game

A l’heure où les projecteurs sont braqués sur les futures stars NFL, le comité des compétitions NFL s’interroge sur l’avenir de la ligue. Ce groupe, qui réunit huit coaches et dirigeants de franchises, débat du mode d’organisation pour chaque saison. Parmi les principaux axes évoqués ces dernières heures : l’éternelle question de la présaison.

Car l’un des membres de ce comité, Mark Murphy, ne s’en cache pas. Pour le président des Green Bay Packers, la présaison à quatre matches est trop longue. Son idée, relayée par le head coach des Cheeseheads, Mike McCarthy, est de réduire le nombre de rencontres au cours du mois d’août.

La meilleure solution pour Murphy ? Une présaison à trois matches, comprenant une bye week et une semaine de repos avant le début de la saison régulière. Pour se justifier, le dirigeant pointe du doigt la santé des joueurs, dans une période où les retraites anticipées s’accumulent. Même l’aspect financier ne serait plus un obstacle, les billets ne s’arrachant plus vraiment pour le dernier match que joue les remplaçants.

Entreprenants dans ces discussions, les Green Bay Packers sont plus que concernés par la problématique de la présaison. Le 7 août prochain, ils joueront les Indianapolis Colts, lors du Hall of Fame Game, à Canton, participant du même coup à cinq matches de préparation.

PARTAGER