PARTAGER

rob_gronkowski_19102015

La prolongation de Dwayne Allen chez les Indianapolis Colts a beaucoup fait parler au sein de la ligue. Au point de pousser d’autres tight ends à s’attarder sur leur situation contractuelle.

L’un des plus redoutés, Rob Gronkowski, s’est d’ailleurs étonné de son salaire actuel, par le biais de Twitter.

« Quand on y pense, cette option est quasiment égale à une baisse de salaire pour les 4 prochaines saisons… Je ne bosse pas dur pour ça. Haha »

Pour comprendre le contrat du « Gronk », il faut remonter à l’année 2012. Appelé à renégocier son contrat, au terme de sa deuxième année dans la ligue, le numéro 87 prolonge son bail de six ans dans le Massachusetts, avec un pactole de 54 millions à la clé.

Sauf que New England a assuré ses arrières. Dans le contrat proposé par la franchise, une option lui permet de renouveler automatiquement le deal jusqu’en 2019, en échange d’un bonus de 10 millions de dollars.

Résultat des courses : Gronkowski sera le 14e tight end le mieux payé l’an prochain. Mieux pour New England : Avec la levée de cette option, Gronkowski touchera moins en 2016 (6,6 millions) qu’en 2015 (8,6).

De quoi lancer un bras de fer ? Rien n’est moins sûr, surtout vu le ton léger employé dans le tweet. Mais nul doute que Gronkowski regardera de plus près ses contrats à l’avenir …

PARTAGER