PARTAGER

werner-colts

Si Trent Cole a été conservé par les Indianapolis Colts, d’autres pass rushers n’ont pas eu la même chance.

Sélectionné au premier tour de la draft 2013, Bjoern Werner a été libéré par Ryan Grigson, sans jamais avoir convaincu la franchise.

6,5 sacks : c’est le faible rendement du joueur allemand, au cours de ses trois années en NFL. Il n’aura même pas démarré la moindre rencontre en 2015.

Après Trent Richardson, coupé l’an passé, les Colts reconnaissent un nouvel échec sur un ancien premier tour de draft.

PARTAGER