PARTAGER

sean_lee_commotion_150316C’est une grande première qui a eu lieu lundi à la chambre des représentants des États-Unis. Jeff Miller, responsable de la santé de la NFL, a répondu par l’affirmative à la question d’un débuté lui demandant s’il y a un lien entre le football américain et des maladies du cerveau comme l’encéphalopathie traumatique chronique.

« La réponse à cette question est certainement oui », a expliqué Miller.

Jusque là, jamais un officiel de la NFL n’avait concédé un lien entre son sport et les problèmes cérébraux. Roger Goodell avait lui-même renvoyé la balle vers les scientifiques.

En février dernier, en marge du Super Bowl, le neurochirurgien en charge du comité sur les blessures au cerveau de la NFL avait expliqué qu’il n’y a toujours pas eu de lien établi entre le football américain et l’encéphalopathie traumatique chronique.

Reste à voir si cet aveu changera quelque chose dans l’accord trouvé entre la ligue et les anciens joueurs au sujet des commotions. Pour l’avenir, cela change en tout cas les choses. La nécessité de mener toujours plus de recherches a été mise en avant pendant les audiences.

PARTAGER