PARTAGER

brandon_carr_020316

Après une saison 2015 morose, les Dallas Cowboys tentent de trouver des solutions pour se relancer l’an prochain. C’est dans cette optique que certains postes sont considérés, comme par exemple le backfield défensif.

Les Texans ont ainsi prolongé d’un an le cornerback Morris Claiborne, mais ont aussi reçu la visite d’agents libres, comme Dashon Goldson, Leon Hall ou Patrick Robinson (parti depuis aux Colts). De quoi s’interroger sur la confiance de Jason Garrett à l’égard d’un Brandon Carr devenu très cher, du haut de ses 13 millions et demi en 2016.

Pourtant, le head coach confie de marteler sa confiance envers l’ancien joueur des Chiefs, par le biais d’ESPN.com.

« Nous devons redevenir une équipe capable de provoquer des pertes de balle. Comme tous les autres joueurs de la défense, nous attendons de Brandon qu’il ait plus d’impact et qu’il soit plus productif l’an prochain. C’est un joueur solide, mais qui a connu des soucis de blessure l’an passé. Il n’était donc pas à son meilleur niveau, mais il s’est toujours montré impliqué. Ce qu’apporte Brandon Carr nous convient parfaitement. »

Avec le retour de blessure d’Orlando Scandrick et la dernière draft de Byron Jones, les places commencent tout de même à coûter cher. Et en NFL, la philanthropie a ses limites.

PARTAGER