PARTAGER

justin_houston_171215

La nouvelle est tombée il y a quelques jours, Justin Houston va être indisponible pour une durée comprise entre six et douze mois. Cette blessure au genou est un coup dur pour les Chiefs mais pose aussi beaucoup de questions sur la gestion de la franchise et du joueur.

Justin Houston s’est blessé en semaine 11. Il a ensuite manqué les dernières rencontres de la saison avant de revenir pour les deux matchs de playoffs où il n’a clairement pas été à son meilleur niveau. Du coup, les critiques pleuvent sur les Chiefs. Fallait-il autoriser le joueur à rejouer ces deux matchs au risque qu’il ne soit pas totalement rétabli ou qu’il aggrave sa blessure ?

John Dorsey, le manager général de Kansas City, se défend sur ce point dans les colonnes du Kansas City Star. Pour lui, le défenseur n’a pas aggravé sa blessure durant ces matches.

« Non, il ne s’est pas reblessé durant ces matchs. Le staff médical avait un plan pour le remettre sur pied. Il y avait un calendrier de retour estimé et, doucement, il a commencé à courir de nouveau, revenir à l’entraînement et vous avez pu voir que tout était… enfin, je veux dire, tout était ok, stable. Tout semblait fonctionner. »

Difficile de se passer de son meilleur joueur en défense lors des deux matchs les plus importants de l’année. Compliqué aussi de refréner les envies d’un joueur qui se prépare toute l’année, voire toute sa carrière, pour jouer ce genre de match.

Le problème est que maintenant, plus rien ne fonctionne. Et que les Chiefs pourraient être privés de Houston pour la totalité de la saison 2016. Pas sûr que le jeu en valait la chandelle.

PARTAGER