PARTAGER

Les fullback, ça n’est pas vraiment le truc de Chip Kelly. Pas du tout même. À tel point que durant ses trois saisons du côté de Philadelphie, pas un seul n’a intégré l’effectif des Eagles. Une disette qui vient de prendre fin vendredi avec la signature de Ryan Mueller.

Linebacker l’an passé sous les couleurs des Chargers, cet ancien defensive end de Kansas State, dont la signature avait toutes les raisons de passer inaperçue, est officiellement désigné comme fullback, une première depuis l’ère Chip Kelly. Si sa connaissance du poste reste très superficielle, Doug Pederson a été séduit par son potentiel.

Être fullback dans la NFL devient de plus en plus rare. Une véritable espèce en voie de disparition. La saison dernière, pas un seul d’entre eux n’a participé à ne serait-ce que la moitié des séquences offensives de son équipe. De moins en moins utilisés sur le jeu au sol, ils demeurent des joueurs précieux dans la redzone et la clé de voûte de l’indémodable I-formation.

PARTAGER