PARTAGER

Vous êtes parfois dépassé par certains termes techniques ? Rassurez-vous, vous n’êtes pas les seuls. Ça arrive même à certains titulaires. Et pas des moindres. Dans une allocution délivrée à LSU, Brett Favre a concédé avoir quelques lacunes lors de ses premières années NFL. Pas de quoi l’empêcher de devenir titulaire pour autant.

« Je crois que c’était pendant ma deuxième année à Green Bay, nous venions de drafter Ty Detmer, qui était un de mes bons amis, » raconte-t-il. « Le truc quand vous ne saisissez pas ce qui se passe, c’est de faire comme si vous compreniez. Je suis le quarterback titulaire et [Mike] Holmgren est debout devant nous et il écrit ‘la nickel defense entre en jeu’… Je suis assis là et je me dis, « j’entends parler de cette nickel defense en permanence, mais je ne suis pas sûr de saisir. »

Les carences de Brett Favre ne s’arrêtent pas là.

« Je me retrouve carrément largué quand il sort, ‘sur les situations où il faut réaliser un gros gain, le dime entre en jeu.’ Et là je me dit, ‘mais qu’est-ce que c’est qu’un dime?’… Mais j’avais trop peur de demander, parce que je suis titulaire. Alors au bout de la deuxième année à peu près, je me décide et demande, ‘Ty, il faut que je te pose une question, ‘c’est quoi une nickel defense?’ Tranquillement, il me demande, ‘t’es sérieux?’ Je lui réponds, ‘oui, je suis sérieux.’ Et il me dit, ‘en gros, ils retirent un linebacker et le remplacent par un defensive back.’ ‘C’est tout?’ je lui demande. Il me dit, ‘c’est tout.’ Et je lui réponds, ‘mais qu’est-ce qu’on s’en fout.' »

Et ni vu ni connu, Brett Favre a comblé ses lacunes sans jamais se faire démasquer.

PARTAGER