PARTAGER

steve-spagnuolo-giants_030416

Quand, en tant que coordinateur défensif, votre escouade concède plus de 420 yards par rencontre, pouvez-vous viser un rôle plus élevé que celui qui est le vôtre ? Visiblement, ce n’est pas un problème.

Près de 3 mois après la nomination de Ben McAdoo au poste de coach principal des Giants, Steve Spagnuolo a en effet avoué son dépit de ne pas avoir obtenu ce job.

« Je ne vais pas vous mentir », a-t-il déclaré, via le New York Daily News. « J’étais déçu de ne pas être leur choix. Mais je n’abandonne pas mon rêve, et j’apprécie beaucoup Ben (McAdoo). C’était lui ou moi. Ça n’est pas arrivé, mais c’est toujours plaisant de se sentir désiré. »

Au moins, le natif du Massachusetts, âgé de 56 ans, va pouvoir compter sur des recrues talentueuses, comme Damon Harrison ou Olivier Vernon, pour reconstruire et essayer de faire briller sa défense.

« C’était comme Noël », a-t-il commenté, au sujet du marché des transferts. « Les dirigeants ont été agressifs pour obtenir ce que nous pensons être de très bons joueurs de football. C’est excitant. »

Encaisser moins de points, mieux finir les matches, les chantiers sont multiples du côté de la franchise new-yorkaise. Et, avec 29 défaites sur les 3 dernières saisons, il est grand temps de remonter la pente.

PARTAGER