PARTAGER

greg_hardy_28102015

Le lineman défensif Greg Hardy a fait une sortie plutôt remarquée ce lundi. Il a affirmé lors d’une interview en tête-à-tête avec Adam Schefter d’ESPN qu’il n’avait « jamais levé la main sur une femme. » Une déclaration qui a fait grincer des dents aux Etats-Unis, venant de la part d’un joueur reconnu coupable de violence domestiques en 2014.

Son ancien coéquipier chez les Panthers, Steve Smith, n’a pas manqué de noter son peu de foi dans les affirmations de Greg Hardy en postant sur Twitter une partie de l’interview avec le commentaire :

« Donc j’imagine qu’elle s’était pris les pieds dans le tapis ou quelque chose comme ça. »

Smith fait référence aux photos de l’ex-petite amie de Greg Hardy, Nicole Holder, qui était parues où la jeune femme apparaissait couverte de marques de coups sur le corps.

Le receveur des Ravens, qui a côtoyé Hardy en Caroline de 2010 à 2013, a récemment expliqué qu’il avait grandi dans un contexte de violence domestique. Il avait déjà réprimandé d’autres joueurs qui avaient été reconnus coupables de violence en 2014 dont Ray Rice.

Greg Hardy est aujourd’hui agent libre après avoir joué une saison chez les Cowboys. Il n’a finalement pas été condamné par la justice américaine car Nicole Holder avait arrêté de collaborer avec les autorités alors que Hardy avait porté l’affaire en appel. La NFL l’a condamné à 10 matches de suspension avant de réduire sa peine à quatre rencontres.

 

PARTAGER