PARTAGER

vontaze-burfict-deangelo-williams-070416Chaque personne suivant un peu la NFL le sait, c’est l’amour fou entre les Pittsburgh Steelers et les Cincinnati Bengals, rivaux de divison dans l’AFC Nord.

Le dernier match entre les 2 équipes remonte à la Wild Card des Playoffs, qui a vu les Steelers l’emporter 18-16, au terme d’un match sous très haute tension.

Pour le running back DeAngelo Williams, c’est lors de ce match que les Steelers ont perdu leurs chances de remporter le Super Bowl.

« Pour moi, nos principaux rivaux lors de la dernière saison étaient les Bengals » déclare Williams à Jeremy Fowler d’ESPN. « Dans mon esprit, il n’y a pas le moindre doute que si Antonio Brown n’avait pas été mis K-O sur le choc de Burfict, s’il avait été là, nous serions passés et nous aurions envoyé les Broncos en enfer. »

Il est vrai que lors de leur confrontation en saison régulière, les Steelers avaient dominé les Broncos 34-27, avec un Antonio Brown à 196 yards et 2 touchdowns, ayant littéralement mangé le cornerback Pro Bowler Chris Harris. Cependant, rentrer dans des « ce qui aurait pu se passer » n’est pas très constructif, ni objectif.

Williams ne s’est pas arrêté là et a continué à chercher Burfict sur Twitter, lui reprochant son incapacité à se contrôler, puis lui demandant ce qu’il faisait de son temps libre lorsqu’il ne coûtait pas des matches aux Steelers.

Burfict a fini par lui répondre, se demandant pourquoi il parlait à un vulgaire remplaçant.

Burfict a été suspendu 3 matchs par la NFL suite à ce coup. La NFL et sa franchise lui ont demandé de jouer plus proprement à l’avenir. Dans tous les cas, la rivalité entre les deux équipes ne devrait pas s’apaiser dans un futur proche.

 

PARTAGER