PARTAGER

smith-nd
Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 28, 29 et 30 avril prochains à Chicago.

Jaylon Smith – Junior – 20 ans – Junior – Notre Dame

Taille : 1m88
Poids : 109 kilos
Position estimée dans la draft : 1er-2e tour

Stats 2015 : 13 matches, 115 plaquages (9 pour perte), 3 passes défendues

Le match de trop ! Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de la draft, avant le Fiesta Bowl face à Ohio State, Jaylon Smith a perdu gros, très gros en l’espace d’une seconde. Une double rupture des ligaments croisés qui sème désormais le doute sur son aptitude à revenir à son meilleur niveau.

Car sans son pépin physique, Smith serait sans nul doute le linebacker le plus prisé, au vu de son impressionnant CV au sein de la fac de Notre Dame. Digne successeur de Manti Te’o, sur le deuxième rideau défensif du Fighting Irish, le junior est une véritable machine à plaquer, en attestent ses 226 plaquages enregistrés ces deux dernières années. Pour s’imposer sur le run stop, Smith met à profit une excellente vision, une fluidité dans les déplacements ainsi qu’une vitesse constante sur la poursuite.

Mais là où Smith se démarque, c’est sur son potentiel pour défendre contre la passe. Costaud, le linebacker n’en demeure pas moins élancé et capable de couvrir efficacement sur tout type de cibles. Comme si ça ne suffisait pas, le défenseur fait des différences sur les phases de blitz, mettant une pression constante en 2015 malgré un zéro pointé en nombre de sacks.

Parmi les rares défauts liés à son jeu, on notera un certain attentisme par moment contre la course. Sûr de sa valeur, le joueur a tendance à préparer son plaquage plus qu’à l’anticiper pour aller le cueillir le joueur adverse.

Forcément, sa grave blessure inquiète également, et n’est pas sans rappeler celle de Marcus Lattimore il y a quelques années. Il parait donc compliqué d’imaginer Smith sélectionner dès le premier tour de la draft, d’autant que le joueur pourrait manquer l’intégralité de sa saison rookie. Un pari en fin de premier tour, dans une équipe assez complète, reste tout de même envisageable …

Comparaison NFL : Derrick Johnson

Points forts
– Machine à plaquer
– Rapide et réactif
– Excellent sur la couverture

Points faibles
– Trop patient par moment
– Grave blessure en fin de saison

PARTAGER