PARTAGER

johnny_manziel_1_060216

Tout va de mal en pis pour Johnny Manziel. D’abord relâché par les Browns dès le début de la free agency, puis lâché par son ancien agent, c’est son dernier agent en date, Drew Rosenhaus, qui vient de mettre fin à leur partenariat tant que Johnny « Football » ne demandait pas de l’aide pour se reprendre.

Rosenhaus n’était l’agent de Manziel que depuis moins d’un mois mais il a fait une déclaration ce mercredi à ESPN dans laquelle il expliquait qu’il ne pouvait pas continuer à représenter le jeune quarterback tant qu’il ne se reprenait pas en main.

« J’ai dit à Johnny que s’il demandait de l’aide et qu’il suivait un traitement, s’il le faisait dans les cinq jours, alors continuerais à le représenter, » a expliqué l’agent. « S’il ne ne fait pas, malheureusement, il va devoir se trouver un autre agent… Aujourd’hui, je crois que pour qu’il ait une chance d’avoir du succès dans sa vie – oubliez le football un moment, juste du succès dans sa vie – je crois qu’il est impératif qu’il se fasse aider. »

D’après Ed Werner d’ESPN, Drew Rosenhaus n’a jamais mis fin à un contrat d’un joueur NFL en 27 ans en tant qu’agent. Mais il faut croire que Johnny Manziel n’est pas exceptionnel que sur un terrain. La semaine dernière, il a avoué au site TMZ qu’il avait passé cinq à six nuits consécutives à faire la fête à Hollywood. De plus, le quarterback est actuellement sous le coup d’une enquête pour savoir s’il a agressé son ex-petite amie.

PARTAGER