PARTAGER

melvin-gordon-220416Il y’a un peu moins de 1 an, la Draft NFL avait vu deux running backs être sélectionné au premier tour : Todd Gurley en 10e choix par les Rams et Melvin Gordon en 15e choix par les Chargers.

Si Gurley est devenu une star NFL, a été élu rookie offensif de l’année et est l’un des joueurs les plus spectaculaires de la ligue, Gordon a vécu quant à lui une première saison bien compliquée, limité à 3,5 yards par course, aucun touchdown, avec en prime une blessure au genou.

A l’aube de sa seconde saison, le jeune coureur a livré son ressenti sur sa saison rookie au site officiel des Chargers.

« C’était horrible. J’étais horrible » déclare Gordon.

Difficile de faire plus honnête. Mais bien qu’il n’ait pas été bon, il n’a pas été la seule raison de l’échec des Chargers l’an passé. De nombreuses blessures ont miné les espoirs de San Diego. Et Gordon nourrit de nombreux espoirs pour sa saison sophomore.

« J’ai une année derrière moi maintenant, je me sens plus confiant. Plusieurs choses sont allées dans le mauvais sens l’an passé. On a eu beaucoup de blessures. Si notre attaque reste en bonne santé, ça va changer un grand nombre de nos matches ».

Les Chargers possèdent le 3e choix de la Draft pour le moment, ce qui offre l’opportunité à la franchise d’offrir à son running back un offensive tackle, par exemple Laremy Tunsil. De plus l’arrivée de Ken Whisenhunt en tant que coordinateur offensive peut revigorer l’attaque, et éviter à Gordon de devenir un bust tel Trent Richardson.

PARTAGER