PARTAGER

Kendall_Fuller (2)

Jusqu’à la Draft, Touchdown Actu vous propose chaque jour les meilleures vidéos des meilleurs joueurs qui seront sélectionnés les 28, 29 et 30 avril prochains à Chicago.

Kendall Fuller – Cornerback – 21 ans – Junior – Virginia Tech

Taille : 1m83
Poids : 89 kg
Position estimée dans la draft : 2e – 3e tour

Stats 2015 : 3 matches, 7 plaquages (1 pour perte), 1 sack, 1 passe défendue, un fumble forcé

Les statistiques de Kendall Fuller en 2015 ne reflètent aucunement le joueur qu’il car saison s’est prématurément terminé à cause d’une déchirure au ménisque qui a nécessité une opération. En 2014, ses statistiques reflètent bien plus son talent : 13 matches, 54 plaquages (4,5 pour perte), 2 sacks, 2 interceptions, 13 passes défendues et 1 fumble recouvert. Fuller devrait tomber au 2e ou 3e tour à cause sa blessure, mais s’il retrouve la pleine possession de ses moyens, l’équipe qui le draftera pourrait tout à fait se retrouver avec un excellent cornerback.

Kendall est le dernier d’une lignée de 4 frères ayant tous passé par Virginia Tech et ayant tous été, sauf Kendall pour l’instant, draftés en NFL. Vincent, le premier, avait été sélectionné au 4e tour en 2005 par les Tennessee Titans. Corey, le deuxième a été drafté en 2013 par les Detroit Lions au 6e tour. Plus récemment, en 2014, les Chicago Bears avaient utilisé leur 1e tour pour faire venir Kyle à ChiTown.

La meilleure saison de Kendall Fuller chez Hokies a été sa première. En tant que freshman, il avait compilé 58 plaquages et 6 interceptions, mais ce n’est pas si étonnant. Il était déjà très talentueux et il a simplement moins été testé dans sa 2e année d’université car les quarterbacks adverses savaient qu’il était dangereux de lancer dans sa zone. Fuller a les capacités pour réussir chez les pros car il sait se positionner pour jouer la balle ou pour empêcher le receveur d’attraper.

Magré ses qualités, Kendall Fuller n’a pas une vitesse de pointe exceptionnelle et il pourrrait être battu sur les long tracés par les receveurs ultra-rapides de la NFL. Il devra aussi apprendre à laisser moins d’espace en son vis-à-vis et lui-même qu’il ne le faisait en NCAA car les athlètes de la grande ligue sont infiniment plus dangereux une fois la balle en mains.

Comparaison NFL : Tramon Williams

Points forts :
– Bonnes mains
– Joue malgré les blessures
– Bon instinct
– Bon gabarit

Points faibles :
– Fragile
– Pas extrêmement rapide

PARTAGER