PARTAGER

tunsil-smoke

Annoncé tout en haut de la draft 2016, Laremy Tunsil n’a finalement été choisi qu’en 13e position. La vidéo sortie quelques minutes avant le début de l’événement montrant le joueur fumer avec un masque à gaz aurait refroidi pas mal de franchises.

Forcément, après la draft plusieurs questions ont été posées à différents dirigeants à travers la ligue à propos de ce genre de problème. La réponse la plus honnête et intéressante nous vient de Detroit où Bob Quinn le manager général est réaliste.

« Si nous devions supprimer chaque joueur qui a fumé de la marijuana de nos tableaux, on en enlèverait la moitié », dit-il très sérieusement. « Nous devons forcément tout prendre en considération. Mais soyons réaliste, c’est l’époque dans laquelle nous vivons, il faut donc évaluer le risque et la récompense. »

Ce que dit Bob Quinn est juste. Dans un moment où de plus en plus d’états dépénalisent voire légalisent le cannabis, de plus en plus de joueur et d’équipe risquent d’être confrontés à ce genre de problème. Surtout que la ligue n’a pas l’air d’infléchir sa politique sur le sujet.

A en croire Quinn, la moitié des joueurs pourraient être dans ce cas. Reste maintenant aux franchises à faire preuve de discernement, car il y a en effet une différence entre un joueur qui a déjà essayé une fois sans se faire prendre et un autre qui se filme masque à gaz sur le visage.

PARTAGER