PARTAGER

roger-goodellLes aventures de Laremy Tunsil on rythmé le premier tour de la Draft. Fumette dans un masque à gaz et argent accepté à la fac ont été mis en lumière.

On peut aussi considérer que Tunsil a été victime d’un piratage et que quelqu’un a essayé de détruire sa vie.

De quoi énerver Roger Goodell ? Pas forcément.

« Je pense que tout ça fait partie de ce qui rend la Draft si excitante », a expliqué le commissioner à ESPN. « Les équips prennent des décisions. Parfois ils prennent des risques. Parfois ils font les bonnes choses. Parfois non, et on verra. J’espère qu’il deviendra un super jeune joueur. »

La bêtise des joueurs ou les gens qui leur veulent du mal, c’est visiblement ce qui fait le spectacle pour Goodell. Pas étonnant, mais pas tellement louable non plus.

C’est peut-être pour ça que Goodell adore les polémiques plus ou moins justifiées et les interminables procédures judiciaires qui accompagnent régulière les intersaisons NFL.

PARTAGER