PARTAGER

kurt-cobain-suicide-noteNon, les commotions cérébrales ne créent pas des vagues de suicides chez les anciens joueurs NFL.

C’est en tout cas la conclusion d’une enquête gouvernementale américaine sur 3439 retraités du football américain. L’étude montre que les suicides chez eux ont été moins nombreux que dans la population générale.

Entre 1979 et 2013, 12 des joueurs étudiés sont malheureusement passé à l’acte. Dans le même temps, chez des hommes de la même tranche d’âge, avec le taux de suicide de la population générale, il y aurait eu 25 suicides sur le même nombre de personnes.

Si les suicides d’anciens joueurs sont plus médiatiques, ils ne sont donc pas forcément plus nombreux. Pas pour cet échantillon, en tout cas.

À noter que l’étude réalisée ne fait pas de lien entre les commotions cérébrales, les maladies neurodégénératives et les suicides. Cette donnée n’a pas été étudiée.

PARTAGER