PARTAGER

larry_fitzgerald_190116

Pendant l’intersaison, les activités des joueurs sont diverses. Certains coupent complètement avec le football, partent en vacances, font la fête. D’autres continuent de s’entraîner. Enfin, il y a une troisième catégorie. Celle de Larry Fitzgerald.

Dès qu’il a un moment de libre, le receveur étudie. Des efforts qui ont payé puisqu’il vient d’obtenir son diplôme à l’université de Pittsburgh. Un établissement qu’il avait intégré en 2002 avant de le quitter en 2004 pour s’inscrire à la draft. Larry Fitzgerald est donc officiellement détenteur d’un diplôme de communication et de marketing.

Il aura donc fallu presque 15 ans au numéro 11 pour finalement terminer ce qu’il avait commencé. D’abord parce que le football ne dure qu’un temps et que « l’éducation est quelque chose qu’on ne pourra jamais enlever à quelqu’un » d’après les propres mots du joueur.

Mais aussi et surtout parce que Larry Fitzgerald l’avait promis à sa mère morte en 2003 d’un cancer du sein.

« Je voulais m’assurer de tenir la promesse que je lui avais faite. J’étais le seul dans ma famille sans diplôme, c’est désormais chose faite. »

Un bel exemple pour les jeunes joueurs.

PARTAGER