PARTAGER

murray-miller-adidas_230516

C’est une évidence, Adidas est l’une des marques sportives les plus populaires sur la planète Terre. Pourtant, en Amérique du Nord, les résultats de la firme allemande ne sont pas à la hauteur de ses espérances.

Pour inverser cette tendance, la multinationale ambitionne d’investir encore davantage le milieu de la NBA et, bien sûr, celui de la NFL. Alors qu’il sponsorise actuellement 95 footballeurs, le groupe souhaite signer 155 nouveaux éléments, avant la fin de la décennie.

« L’influence du football américain aux États-Unis est comparable à celle du football en Allemagne », a assuré Mark King, président du secteur nord-américain d’Adidas, via Reuters. « Notre succès en Amérique du Nord dépend de notre emprise sur les sports américains. »

Depuis l’année passée, l’enseigne aux trois bandes compte le lanceur Aaron Rodgers parmi ses représentants les plus célèbres. Chris Johnson, le coureur d’Arizona, fait figure de dernière recrue en date. Et, visiblement, cette liste devrait bientôt s’allonger.

PARTAGER