PARTAGER

une_peyton_manning_201014C’est une affaire que beaucoup de gens ont oublié à la suite de la victoire des Broncos lors du Super Bowl 50 et de l’annonce de la retraite du Shérif.

Quelques semaines avant le Super Bowl, un reportage de la chaîne de télévision Al-Jazeera impliquait Peyton Manning dans une affaire de dopage. Une personne travaillant dans un laboratoire avait accusé le quarterback de s’être procuré de l’hormone de croissance afin de guérir sa blessure à la nuque, qui ‘avait tenu  écarté des terrains pendant l’intégralité de la saison 2011.

Manning avait alors qualifié le reportage de « déchet », avant d’envoyer des détectives privés enquêter chez les parents de l’accusateur et d’embaucher un chargé de communication expert dans les situations de crises, employé notamment par la maison blanche.

Cependant, le temps a fait son effet et aujourd’hui on apprend que le quaterback ne poursuivra pas la chaîne de télévision pour son reportage. C’est une source proche de Manning, qui l’a révélé à USA Today. Cette décision semble être due au fait que la NFL n’a pas enquêté sur les joueurs mis en cause par le reportage, Manning donc, mais aussi Clay Matthews et Julius Peppers.

De plus, l’affaire ne faisant pas les unes des médias, Manning ne voit aucune raison de la remettre sur le devant de la scène, au risque de porter atteinte à son image, ainsi que de voir sortir dans la presse des informations personnelles sur son dossier médical, ainsi que sur sa femme, impliquée par le reportage. Le quarterback considérerait qu’un procès contre la chaîne est une perte de temps et d’argent considérable.

Enfin, Manning peut se rassurer, deux joueurs de baseball, Ryan Zimmerman des Washington Nationals et Ryan Howard des Philadelphia Phillies, ont déjà entreprit des poursuites contre Al-Jazeera, pour les mêmes raisons.

PARTAGER