PARTAGER

rodgers-cobb-packers_270516

Mal retombé après une belle réception, face aux Cardinals en janvier dernier, Randall Cobb avait été évacué vers l’hôpital le plus proche, le poumon perforé.

Interrogé par A.J. Hawk, son ancien coéquipier chez les Packers, Aaron Rodgers pense que le responsable de cette mésaventure est un petit micro, placé dans le dos de son receveur.

« Randall (Cobb) n’a pas pu se relever », a-t-il assuré, dans le cadre de l’émission The Hawk Cast. « L’endroit de sa blessure était directement adjacent à celui où était installé l’appareil. »

Plus généralement, le lanceur de 32 ans n’est vraiment pas favorable aux nouvelles technologies, instaurées par la NFL pour améliorer la qualité des retransmissions télévisuelles.

« Maintenant, chaque mot que prononce le quarterback est enregistré et entendu, surtout à domicile, a-t-il regretté. « Cela donne un avantage à la défense. Et, bien sûr, vous devez réfléchir encore davantage sur vos messages codés. Ça fait partie du jeu, mais j’estime que c’est un peu démesuré. »

Le MVP 2011 et 2014 s’est ensuite exprimé sur l’idée d’une caméra, équipée dans le casque de chaque chef d’orchestre, capable d’offrir aux fans un point de vue inédit.

« Si c’est le cas, je vais peut-être devoir mettre un terme à ma carrière », a plaisanté Rodgers.

Une situation que la ligue nord-américaine voudra sans doute éviter…

PARTAGER