PARTAGER

Lambeau-Field-Packers_280516

Combien de temps faut-il patienter pour obtenir des tickets annuels au Lambeau Field ? C’est ce qu’a souhaité savoir Darren Rovell, un journaliste d’ESPN.

Pour tenter de trouver une réponse, celui-ci a placé son patronyme, en fin d’année 2006, sur la liste d’attende de l’antre des Packers. Ce répertoire a été ouvert en 1960, peu de temps après le premier épuisement des entrées dans le Wisconsin.

Le jour de son inscription, l’analyste a pu constater le fait que 73 256 personnes étaient positionnées avant lui, chacune d’elles pouvant réclamer jusqu’à 4 précieux sésames. À l’accueil, les responsables l’ont ainsi informé qu’il ne pourrait peut-être jamais grimper tout en haut de ce listing puisque, lorsqu’un décès intervient, les places concernées reviennent à la famille du défunt.

L’effet Super Bowl XXXI

En 2012, l’intéressé se trouvait encore à la 67 433e place. Puis, en 2013, le Lambeau Field a été agrandi, pour le plus grand bonheur de plusieurs milliers de demandeurs. Cette semaine, Rovell s’est rendu à Green Bay afin de se renseigner sur son classement actuel. Le verdict est tombé : 60 766.

En fait, la dernière tête a avoir validé ses billets a dû attendre 26 ans. Est-il possible de se baser sur ce laps de temps ? Pas vraiment car, en 1997, après le succès des verts et jaunes sur les Patriots pendant le Super Bowl XXXI, la liste a gonflé de manière considérable.

En une décennie, le reporter américain de 37 ans a donc gagné 12 491 rangs. Mais Mark Wagner, le manager de la billetterie depuis 1977, lui a confirmé que le restant de sa vie ne serait sans doute pas suffisant. Seule note positive, son nom a désormais atteint la première moitié des numéros. Enfin.

Merci à nos lecteurs

PARTAGER