PARTAGER

Will-Smith-Saints_100416

Les contours de la mort de Will Smith s’éclaircissent de plus en plus. Mardi est paru un rapport qui explique que le taux d’alcoolémie de Will Smith au moment de sa mort dépassait 3 fois la limite légale en Louisiane.

C’est le New Orleans Times-Picayune qui révèle l’information, citant deux sources anonymes. En Louisiane comme dans tous les états américains, la limite légale est de 0,8g par litre de sang. Ce qui signifie que Smith roulait avec 2,4g d’alcool par litre de sang. En comparaison, la limite maximale en France est de 0,5 g par litre de sang.

Cette révélation met à mal la défense de l’avocat de Smith, qui avait déclaré que l’ancien joueur des Saints ne roulait pas en état d’ébriété au moment de sa mort. Pour rappel, la voiture de Smith et de son épouse avait été percuté par un autre automobiliste, Cardell Hayes. Après quelques mots, Hayes avait tiré 8 balles sur Smith, dont 7 dans le dos, et avait également touché sa femme à la jambe droite.

Le tireur a été inculpé pour meurtre au second degré, mais sa défense sera renforcée par cette nouvelle si jamais le tribunal présente les résultats de l’analyse toxicologique lors du procès. Hayes clame avoir agi par légitime défense.

PARTAGER