PARTAGER

Trent_RichardsonTrent Richardson a fait beaucoup rire, mais il a réussi à trouver une nouvelle chance à Baltimore. Avec déjà 10 kilos de moins, l’ancien coureur vedette d’Alabama semble aussi avoir appris de ses erreurs.

Dans une interview touchante donnée à CSN Mid Atlantic, Richardson avoue qu’il a mal géré son début de carrière.

« À l’époque, personnellement, je n’étais pas assez stable mentalement pour jouer au football, quel que soit le niveau », explique-t-il. « Je n’étais pas dans le bon état d’esprit, il se passait trop de choses en-dehors du football. Le football était toujours là, mais tout ce qui se passait en-dehors du terrain suivait sur le terrain. Je ne pouvais pas penser au football à l’époque, c’était devenu petit pour moi. »

Dans une interview au site officiel de Baltimore, Richardson a expliqué qu’il a notamment eu beaucoup de mal à dire « non » à des gens qu’il aimait et qu’il a connu quelques désillusions avec des proches lorsque l’argent a commencé à arriver dans sa vie.

Pour repartir, il a donc décidé de couper les ponts avec certains membres de son entourage. Pour l’instant, cette reprise en main semble donc fonctionner. Et le joueur est lucide.

« Il y a une bonne chance pour que ce soit ma dernière chance pour ce qui est de faire mes preuves en NFL. »

Motivé, il affiche désormais sa motivation, et un objectif qui peut sembler un peu fou.

« Enfiler une veste jaune. »

Revenir de nulle part pour aller au Hall of Fame. L’histoire serait belle.

PARTAGER