PARTAGER

morgan-titans

Non, Eugene Monroe n’est pas seul dans son plébiscite pro-cannabis. Coupé la semaine passée par les Baltimore Ravens, le tackle a longtemps appelé à une tolérance vis-à-vis de cette drogue, qu’il considère comme curative. Selon l’intéressé, la consommation d’un tel produit éviterait l’utilisation d’antidouleurs, plus nocifs pour la santé des joueurs sur le long terme.

Interrogé par Katie Couric, de Yahoo News, Derrick Morgan est à son tour monté au créneau pour exposer la vision médicale de la chose.

« Selon moi, la NFL est responsable de la santé des joueurs, et se doit de faire au moins quelques recherches et études à ce sujet. Le regard apporté par la ligue aurait une large portée sur la société dans son ensemble. Beaucoup de personnes souffrent, et beaucoup de personnes pourraient utiliser le cannabis, dans le cadre d’un traitement médical. »

Que le défenseur des Titans se rassure, son message n’est pas qu’une bouteille à la mer. La NFL semble prendre en considération ces questions depuis quelques mois, et des rencontres ont déjà eu lieu entre des médecins de la ligue et des proches collaborateurs d’Eugene Monroe.

PARTAGER