PARTAGER

mark-davis-280416

L’arrivée des Raiders à Las Vegas a peut-être pris du plomb dans l’aile ce jeudi.

Le SNTIC, comité chargé du tourisme de l’état du Nevada, a annoncé une réduction des fonds publics initialement prévus pour construire le nouveau stade de la franchise.

Une soustraction de 200 millions de dollars, faisant passer l’apport local de 750 millions à 550. Si Mark Badain, président des Raiders, s’est dit déçu par cette décision, le mystère plane toujours sur le futur berceau des triples vainqueurs du Super Bowl.

Peu enclin à rester à Oakland, le propriétaire Mark Davis semblait de toute façon miser sur un fond public de 500 millions minimum pour financer son stade de 62 000 places. Mais cette volte-face soudaine pourrait bien refroidir le fils d’Al, et a fortiori la NFL, consultée dans cette affaire.

PARTAGER