PARTAGER

clay-matthews-julius-peppers-250616La NFL a décidément une drôle de manière de gérer ses affaires. Si les ballons dégonflés par les Patriots ont créé un scandale interminables, les accusations de dopages portées par Al-Jazeera au mois de décembre ont à peine fait parler.

Pourtant, plusieurs mois après, la ligue va bien faire quelque chose. Selon USA Today, Clay Matthews (Packers), Julius Peppers (Packers) et James Harrison (Steelers) seront interrogés par la NFL lors du premier jour de leur camp d’entrainement cet été. L’ancien Packers Mike Neal sera également rencontré.

Manning a disparu

Et Peyton Manning, la plus grosse star au coeur des accusations ? Rien. Envolé. Il n’est jamais mentionné dans la lettre envoyée par les dirigeants de la ligue au syndicat des joueurs pour notifier les auditions, et dont nos confrères ont pu lire le contenu.

Plus étrange encore, la lettre en question explique que les joueurs qui vont être interrogés ont été notifiés du lancement d’une procédure d’enquête le 11 janvier dernier. La procédure aurait donc été lancée discrètement au début des playoffs, mais pas vraiment de manière incisive. Pour son incapacité à rencontrer les joueurs depuis, la NFL cite le manque de coopération du syndicat.

Le syndicat a confirmé son manque de coopération en le justifiant par le fait que la NFL ne s’appuyait que sur le reportage, sans apporter plus de preuves, et que certains des témoins du documentaires se sont depuis rétractés.

Accusé d’avoir utilisé des hormones de croissance, Peyton Manning avait finalement renoncé à poursuivre la chaine, mais il avait tout de même envoyé des détectives intimider la famille de son accusateur et embauché un expert en communication de crise. Pour rappel, en cas de procès intenté à Al Jazeera, Manning aurait du témoigner sous serment, et donc dire toute la vérité, rien que la vérité.

Heureusement, il n’a dégonflé aucun ballon.

PARTAGER