PARTAGER

eli-manning-070716Après quatre médiocres saisons sans playoffs, les Giants ont décidé de couper les ponts avec Tom Coughlin et d’être plus agressifs lors de la free agency.

De quoi retrouver les phases finales ? C’est la question que le New York Post a posé à Eli Manning, et il n’a pas esquivé.

« Oui, clairement », a assuré le quarterback mercredi lors d’un évènement promotionnel. « Nous avons ajouté quelques super joueurs lors de l’intersaison. Nous avons été agressifs lors de la free agency, mais nous avons toujours beaucoup de nos hommes de base, surtout en attaque, et je pense que nous avons fait des bons mouvements en défense. Nous allons récupérer des gars blessés. Le talent est là, tout est question de savoir si nous allons pouvoir l’exploiter, trouver un moyen de gagner les matchs et jouer notre meilleur football au meilleur moment. »

Optimiste ? Confiant ? Oui. Et non.

« Je crois que je suis toujours optimiste, j’ai toujours un bon feeling sur notre équipe », explique aussi Manning. « Je ne me souviens pas avoir eu un ressenti différent les années ou nous avons joué les playoffs, les années ou nous avons gagné le Super Bowl. Je ne pensais pas : « Oh, je suis sûr que cette équipe peut aller au Super Bowl. » On ne sait jamais comment ça va se passer. »

« Vous ne savez jamais comment ça va se passer au niveau des blessures et comment vous allez répondre aux moments critiques d’un match. C’est difficile à savoir avant d’être dans ces quatrièmes quart-temps. Est ce que le niveau de jeu augmente ou bien est ce que vous êtes plus tendus ? J’espère que nous avons des gars qui savent comment se montrer à la hauteur de l’évènement. »

En clair, les Giants en sont à peu près au même point que tout le monde. Finalement, peut-être qu’Eli Manning ne s’est pas trop mouillé.

PARTAGER