PARTAGER

james-harrisonAlors que la NFL a finalement décidé d’enquêter sur les accusations de dopages portées par Al-Jazeera à l’encontre de certains joueurs, James Harrison a décidé de prendre les devants.

Le linebacker des Steelers fait partie des joueurs cité, et il nie en bloc. Plutôt que de s’expliquer avec les dirigeants de la NFL, il a préféré rédiger une déclaration écrite sous serment (affidavit).

Il y explique notamment n’avoir jamais rencontré Charles Sly, l’homme qui porte les accusations dans le documentaire. Il nie donc aussi lui avoir acheté un produit appelé « Delta-2. »

« Je n’ai jamais violé la politique anti-dopage de la NFL », assure Harrison dans le texte.

Le joueur prend soin de répondre à toutes les accusations formulées dans le documentaire. Le syndicat des joueurs estime donc qu’il n’est pas nécessaire qu’il parle avec la ligue.

PARTAGER